Daimler Truck franchit une nouvelle étape sur la voie du transport durable, avec des moteurs à hydrogène dans le cas présent. Depuis l'année dernière, un prototype de pile à combustible Mercedes-Benz GenH2 Truck est soumis à des tests intensifs, tant sur la piste d'essai interne que sur la voie publique. Daimler Truck met actuellement en service un autre prototype pour tester l'utilisation d'hydrogène liquide.

Partager cet article :

Une station-service prototype nouvellement installée dans le centre de développement et d'essais de Wörth permet de faire le plein d'hydrogène liquide. Daimler Truck a récemment célébré le premier ravitaillement réussi du camion en hydrogène liquide (LH2) en collaboration avec Air Liquide. Au cours du processus de ravitaillement, de l'hydrogène liquide cryogénique à moins 253 degrés Celsius est versé dans deux réservoirs de 40 kg montés de part et d'autre du châssis. Grâce à l'isolation particulièrement bonne des réservoirs du véhicule, l'hydrogène peut être maintenu à température pendant une période suffisamment longue sans refroidissement actif.

Daimler Truck privilégie l'hydrogène liquide dans le développement des moteurs à hydrogène. Dans cet état d'agrégation, le vecteur énergétique présente une densité par rapport au volume nettement supérieure à celle de l'hydrogène gazeux. Par conséquent, une plus grande quantité d'hydrogène peut être transportée, ce qui augmente sensiblement l'autonomie et permet d'obtenir des performances comparables à celles d'un camion diesel classique. L'objectif de développement du camion GenH2 est d'atteindre une autonomie de 1 000 kilomètres, voire plus. Le camion est donc adapté à des applications flexibles et exigeantes, notamment dans le segment essentiel du transport lourd longue distance. Le lancement de la production en série de camions à hydrogène est prévu pour la seconde moitié de la décennie.

Daimler Truck : Un engagement en faveur de l’hydrogène

Parallèlement, Daimler Truck travaille avec Linde au développement d'un nouveau procédé de traitement de l'hydrogène liquide (hydrogène liquide « subcooled », « technologie sLH2 »). Cette approche innovante permet, entre autres, une densité de stockage encore plus élevée et un ravitaillement plus facile par rapport au LH2. Les entreprises prévoient le premier ravitaillement d'un véhicule prototype dans une station pilote en Allemagne en 2023. Daimler Truck et ses partenaires prévoient un haut niveau de transparence et d'ouverture autour des interfaces pertinentes de la technologie sLH2 développée conjointement. L'objectif est de collaborer autant que possible avec d'autres entreprises et associations pour développer leurs propres technologies de ravitaillement et de véhicules qui utilisent cet hydrogène liquide et établir ainsi un marché de masse mondial pour le nouveau procédé.
En ce qui concerne l'infrastructure des stations de ravitaillement en hydrogène le long des principaux axes de transport en Europe, Daimler Truck prévoit de collaborer avec les sociétés Shell, BP et TotalEnergies. Daimler Truck est également actionnaire de l'opérateur de stations-service à hydrogène H2 MOBILITY Deutschland. En outre, Daimler Truck, IVECO, Linde, OMV, Shell, TotalEnergies et le groupe Volvo se sont engagés à collaborer pour créer les conditions nécessaires au déploiement en masse des camions à hydrogène en Europe dans le cadre du groupe d'intérêt H2Accelerate (H2A).

Sur la voie d'un avenir neutre en CO2, Daimler Truck a clairement défini son orientation stratégique et poursuit de manière cohérente une stratégie à double voie dans l'électrification de son portefeuille avec des moteurs à batterie et à hydrogène. L'ambition est de proposer uniquement des véhicules neufs neutres en carbone sur ses principaux marchés mondiaux d'ici 2039.

Ajouter un commentaire
Veuillez additionner 7 et 7.