Depuis la fin de l'année dernière, le corps de sapeurs-pompiers de San Bernardino (GR) peut se prévaloir de deux nouveaux véhicules de lutte contre les incendies. Il s'agit d'un camion d'extinction universel (ULF) et d'un camion d'extinction à capacité d’extinction (GTLF). Situé au portail sud du tunnel du San Bernardino, le site est occupé 24 heures sur 24 et prêt à intervenir en cas d'urgence dans ou autour des tunnels entre Nufenen et Mesocco.

 

Partager cet article :

L'Office fédéral des routes (OFROU) a conclu un contrat de service avec le service de lutte contre les sinistres du San Bernardino pour les services de secours sur la N13 entre Mesocco-Sud et Nufenen. La brigade des sapeurs-pompiers du San Bernardino est également responsable du dépannage dans le tunnel du San Bernardino et, depuis 2022, du contrôle des véhicules présentant des défauts thermiques détectés par les portails thermiques installés au sud et au nord du tunnel du San Bernardino.

Le service de lutte contre les sinistres du San Bernardino est un corps de sapeurs-pompiers d'entreprise de l'Office des ponts et chaussées des Grisons. Il se compose de 24 pompiers, dont sept officiers et sept chefs de groupe. Un groupe de garde est présent 24 heures sur 24 et 365 jours par an. Il est composé d'un officier, d'un chef de groupe et de deux sapeurs-pompiers. En cas d'alarme, le groupe est prêt à intervenir dans les trois minutes. Pendant la journée, le personnel effectue des travaux de maintenance sur les installations électromécaniques. Le service de lutte contre les sinistres est dirigé par le commandant, le major Daniele Succetti. Le capitaine Fabio Mancini est le vice-commandant et le capitaine Juri Cereghetti, vice-commandant, est responsable de la logistique.

Étant donné que la zone d’intervention comporte plusieurs tunnels, dont certains sont dépourvus de prises d’eau, et compte tenu de l'évolution du marché automobile vers la propulsion électrique, la décision a été prise d'acquérir un grand camion-citerne d'une capacité de 10'000 litres. L’extinction/refroidissement des véhicules électriques, comme les poids lourds, qui empruntent quotidiennement la N13 à travers le San Bernardino, nécessite une grande quantité d'eau. C'est pourquoi le grand camion-citerne d'extinction dispose d'un réservoir d'eau d'une capacité de 10'000 litres et d'une puissante pompe polyvalente FPN 10-4000 / FPH 40-250, d'un canon à eau sur le toit de la cabine et de prises d'eau à l'avant du véhicule. Une caméra thermique et un dispositif de détection de tunnel, qui avertissent le conducteur de la présence d'obstacles autour du GTLF en cas de fumée, sont des caractéristiques importantes du nouveau véhicule, qui sont indispensables pour une évacuation rapide et sûre des tunnels.

La cabine Scania Crew Cab est conçue pour le conducteur et quatre passagers et offre suffisamment de place pour l'équipement de protection respiratoire et les principaux outils d'une première intervention. La superstructure Walser Alu-Line dispose non seulement d'une pompe multi-usage et d'un réservoir d'eau de 10'000 litres, mais aussi d'un réservoir de mousse de 300 litres. Le GTLF dispose en outre de l'équipement nécessaire pour lutter contre tout type d'incendie.

Le Scania P500 à trois essieux, d'un poids opérationnel de 26 tonnes, est un véhicule de lutte contre les incendies à grande échelle qui peut être utilisé pour la lutte pour combattre les incendies sur la N13 ainsi que dans les divers tunnels. Avec son moteur de 13 litres répondant à la dernière norme antipollution EU-RO 6d et ses 500 ch, combiné à un châssis 6x4*4 HA et à des premier et troisième essieux à entraînement permanent ainsi qu'à une boîte automatique GA 867R avec ralentisseur, ce véhicule est parfaitement adapté à la zone d'intervention montagneuse et donc exigeante autour du San Bernardino.

Le véhicule universel d'extinction (ULF) plus petit sert en premier lieu à transporter une grande quantité de matériel afin de pouvoir effectuer toutes sortes d'interventions. Il est équipé d'un réservoir de 3'000 litres permettant d’effectuer une première extinction. Comme la brigade de San Bernardino effectue une première intervention avec seulement quatre pompiers, l'équipement a été défini et intégré en fonction de la fonction des différents sapeurs-pompiers de l'équipe d'intervention. La clé de la prise d’eau se trouve  notamment sur la porte où se trouve le sapeur-pompier responsable. La pompe n'est pas aussi puissante que celle du camion d'incendie à trois essieux. Mais le mât d'éclairage, le dévidoir de tuyaux, la caméra thermique et le détecteur de tunnel sont identiques à l'équipement du GTLF. Le véhicule universel d'extinction a un poids opérationnel de 18 tonnes et est responsable du sauvetage routier et de la première intervention dans le village de San Bernardino. Ce véhicule est également équipé d'une cabine d'équipage Scania CP28L.

Grâce à ces deux véhicules de lutte contre les incendies, il a été possible de concevoir et de réaliser deux autres véhicules de lutte contre les incendies - parfaitement équipés pour les cas d'urgence - qui répondent aux besoins individuels de la lutte contre les incendies en cas d'urgence. De plus, ces deux camions sont les 100e et 101e véhicules de pompiers que l'entreprise Walser AG de Zizers a pu livrer en Suisse.

Ajouter un commentaire
Quelle est la somme de 6 et 6 ?