Le renforcement des normes antipollution a permis de réduire considérablement les émissions polluantes au cours des dernières années. Et en 2023, de nouvelles mesures entreront en vigueur pour maîtriser les effets nocifs des particules fines. A partir du premier trimestre 2023, Continental proposera un nouveau système de contrôle des gaz d'échappement qui préparera les garages à l'avenir du contrôle des émissions.

 

 

Partager cet article :

A partir du 1er janvier 2023, chaque véhicule diesel immatriculé en Suisse devra être soumis à une mesure des particules de gaz d'échappement lors du contrôle subséquent des gaz d'échappement. Lors du contrôle officiel, il sera également testé si l'équipement lié aux gaz d'échappement ne présente pas de défauts. Toutefois, les méthodes de mesure prescrites ne sont actuellement pas assez sensibles pour détecter tous les défauts des filtres à particules. C'est pourquoi une méthode de mesure des filtres plus précise doit désormais être utilisée pour les véhicules équipés d'un filtre à particules diesel obligatoire. Les centres de contrôle technique doivent maintenant se préparer à l'introduction de cette nouvelle méthode avec des appareils fiables, homologués et peu coûteux.

A partir du premier trimestre 2023, Continental proposera un nouveau système de contrôle des gaz d'échappement qui préparera les garages à l'avenir du contrôle des émissions. Le nouvel appareil de mesure des particules DX280 DC fonctionne selon la méthode de charge par diffusion (DC) et répond ainsi aux exigences de contrôle plus strictes pour les moteurs diesel Euro 6. Les appareils DC avancés sont même conçus pour répondre aux futures exigences en matière de mesure des particules d'essence – car le durcissement des directives européennes est également prévisible pour les véhicules à essence. Pour améliorer la qualité de l'air, le compteur de particules permet de déterminer si le filtre à particules fonctionne correctement et n'émet donc pas trop de particules nocives (poussières fines).

L'appareil offre encore d'autres avantages, comme la charge électrostatique des particules avec 4 kW, un temps de réponse de seulement 15s après la mise en marche jusqu'à ce que l'appareil soit prêt à mesurer, une connexion Bluetooth avec les appareils Windows et convient pour les gaz d'échappement jusqu'à 400°C.

Avec cet appareil de mesure des particules, les garages sont armés pour l'avenir en ce qui concerne les thèmes de l'UE et du service antipollution et peuvent ainsi faire un pas important vers le renforcement de la fidélisation de la clientèle.

L'appareil sera bientôt disponible auprès de Krautli (Schweiz) AG, un partenaire officiel de Continental en Suisse.

Ajouter un commentaire
Veuillez calculer 8 plus 8.