Kuehne+Nagel, l’un des leaders internationaux du transport et de la logistique, a reçu une première livraison de 23 porteurs électriques Renault Trucks E-Tech D qui seront utilisés pour des services de transport routier en France.

Partager cet article :

Kuehne+Nagel et Renault Trucks se sont engagés à contribuer aux objectifs mondiaux de neutralité carbone en se fixant des objectifs validés par l’initiative Science Based Target (SBTi).

Ainsi, Kuehne+Nagel a annoncé son intention d'augmenter le nombre de véhicules électriques qu’il exploite afin d'atteindre ses objectifs de réduction des émissions de CO2 pour 2030. Une étape qui prépare l’entreprise à l’interdiction faite aux véhicules les plus polluants d'entrer dans les villes françaises.

« Nous disposons d’un vaste réseau de groupage composé de 56 agences réparties sur l'ensemble du territoire français, avec de nombreux itinéraires de courte et moyenne distance qui peuvent être assurés par des véhicules électriques », explique Xavier Léger, directeur général Road Logistics chez Kuehne+Nagel France. « La transition énergétique et écologique de nos modèles est un enjeu qui nous concerne tous et nous sommes fiers, en tant qu’acteur majeur du transport, de faire notre part et de permettre à nos clients de réduire les émissions émises par les transports. »

Si des défis technologiques demeurent pour assurer la transition bas carbone du transport longue distance, Kuehne+Nagel se mobilise et emploie déjà une soixantaine de camions roulant aux huiles végétales hydrotraitées (HVO). Ces technologies de transition permettent déjà de réduire les émissions de carbone du transport routier jusqu’à 83 % selon l’ADEME.

Quant à Renault Trucks, leader de la mobilité électrique en France, il a engagé une transformation de l’ensemble de son entreprise et de son offre, avec notamment l’électrification de toutes ses gammes de véhicules. Le constructeur poursuit l’ambition de réaliser 50 % de ses volumes avec des véhicules électriques à horizon 2030. Dès 2040, Renault Trucks ne commercialisera plus que des camions 100 % sans énergies fossiles.

« Nous sommes fiers d’accompagner Kuehne+Nagel dans sa transition énergétique, matérialisée aujourd’hui par ces 23 camions Renault Trucks E-Tech D. Au-delà des véhicules, nous avons travaillé en étroite collaboration avec Kuehne+Nagel, dès leur première intention de décarboner leur flotte : depuis l’étude et l’analyse des besoins, jusqu’au suivi de mise en œuvre et d’exploitation », explique Christophe Martin, directeur général de Renault Trucks France. Kuehne+Nagel pourra poursuivre ses activités tout en préservant l’autonomie et la charge utile, accéder aux centres-villes quelles que soient les restrictions ou réglementations en vigueur, sans émissions directes de CO2, ni nuisances sonores ».

Aussi grâce à Renault Trucks : Une réduction annuelle de 730 tonnes de CO2

Dans la configuration choisie par Kuehne+Nagel, les 23 Renault Trucks E-Tech D de 16 tonnes, disposent d’une capacité de chargement de 18 ou 21 palettes, ils sont équipés de cinq packs de batteries de 66 kWh pour une autonomie de 235 km en une seule charge, en fin de vie du véhicule.

Ces camions électriques, qui seront affectés à huit sites Kuehne+Nagel en France, parcourront en moyenne 180 km par jour, permettant au transporteur une réduction annuelle de ses émissions de CO2 de 730 tonnes. Pour une sécurité accrue du conducteur et des usagers de la voie publique, Kuehne+Nagel a choisi d’équiper chaque camion électrique de deux caméras et de quatre capteurs.

Ajouter un commentaire
Veuillez calculer 9 plus 9.