Vous pouvez lire chaque jour dans le journal du salon ce qui se passe encore au salon phare.

Partager cet article :

La mobilité s'effectue par la route, le rail, l'eau et l'air. Cela ne changera pas. En revanche, selon Markus Dill, les formes de mobilité vont changer - marquées par exemple par l'électrification, la conduite autonome ou l'économie de partage. Ces changements se produisent dans un espace limité et il faudra trouver un équilibre entre les différents intérêts d'utilisation et la surface de circulation limitée, ainsi qu'entre les besoins de mobilité individuelle et collective. Les besoins décideront, les lois suivront.

Pour Markus Dill, il est clair que ces évolutions sont moins liées à l'âge ou à la tranche d'âge de la Gen Z qu'aux étapes de la vie. De même, la décision de passer le permis de conduire dépend moins de l'âge que des besoins, des conditions de vie et des préférences individuelles. En tout cas, depuis 2010 et avec la Gen Z, le nombre d'examens de conduite est à nouveau en hausse. Le besoin est donc là, ce qui ne signifie pas pour autant que l'on conduise ou que l'on achète une voiture, selon Markus Dill.

Ajouter un commentaire
Quelle est la somme de 6 et 2 ?