Le marché automobile suisse continue à réduire le retard par rapport au niveau de l'année précédente. 21'406 voitures de tourisme neuves ont été mises en circulation novembre, c'est-à-dire 2'581 ou 13,7 % de plus qu'il y a un an.

Partager cet article :

Depuis le début de l'année, 201'197 voitures neuves ont été enregistrées en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein. Après 11 mois, il ne manque donc plus que 6 %, soit 12'761 nouvelles immatriculations, pour atteindre le niveau d'il y a un an. Si la tendance se poursuit en décembre, le nombre des premières immatriculations pourrait bien se rapprocher du niveau de l'année précédente (238'481).

« Après près de trois ans à bas régime, la tendance à la hausse observée depuis plusieurs mois est très réjouissante pour la branche automobile suisse ». C'est ainsi que le porte-parole d'auto-suisse, Christoph Wolnik, résume l'évolution positive du marché automobile. « Nous sommes bien sûr encore bien loin du niveau normal d'environ 300'000 voitures de tourisme neuves par an. Mais nous espérons pouvoir continuer sur cet élan pour nous y rapprocher encore plus en 2023. Nous espérons une année de stabilisation ». La production automobile maîtrise de mieux en mieux les problèmes d'approvisionnement en pièces de sous-traitance et de logistique provoqués par la pandémie du COVID-19, ainsi que les perturbations causées par l'attaque russe contre l'Ukraine, où sont notamment fabriqués des faisceaux de câbles, poursuit Wolnik.

En Suisse, une voiture neuve sur cinq roule à l'électricité

La part de marché des voitures électriques a été de 20,5 % en novembre, soit 1,4 point de pourcentage de plus qu'il y a un an. À ces 4'391 voitures de tourisme électriques à batterie (+22,1 %) s'ajoutent 1'701 hybrides plug-in (-14,1 %) et 5'531 hybrides non rechargeables sur le réseau électrique (+23,5 %). Ensemble, les propulsions alternatives représentent 54,3 % du marché en novembre et assez exactement la moitié des nouvelles immatriculations enregistrées en onze mois (100'528). Ce nombre se divise à son tour assez exactement par moitié entre les véhicules enfichables (33'314 voitures électriques, +27,1 %; 16'655 hybrides plug-in, -13,9 %) et les hybrides sans option de connexion au réseau (50'380, +7,1 %). À cela s'ajoutent 108 voitures à gaz ainsi que 67 véhicules à hydrogène. Les voitures essence représentent 38,1 % du marché avec 76'703 premières immatriculations, et les 23'966 nouvelles voitures diesel représentent 11,9 %.

 

Les chiffres en détail répertoriés par marques sont disponibles sous www.auto.swiss.

Ajouter un commentaire
Quelle est la somme de 7 et 3 ?