Le constructeur automobile suédois veut consolider son image de marque automobile pour les automobilistes soucieux de la sécurité : Le nouveau SUV phare EX90 est équipé de capteurs lidar.

Partager cet article :

Imaginez un peu : Un trajet dans la nuit noire, une route de campagne non éclairée, un objet sombre, par exemple un pneu, se trouve sur la chaussée. Même à 120 m de distance, la voiture détecte le danger à l'horizon, avertit ou freine, selon le comportement du conducteur ou de la conductrice. Le futur Volvo EX90 devrait en être capable.

Des semaines avant que le nouveau modèle ne soit présenté au public le 9 novembre, Volvo bat déjà le tambour pour un standard de sécurité encore jamais atteint pour son vaisseau amiral électrique en forme de SUV. Des éléments connus tels que des caméras, des capteurs radar et à ultrasons contribuent à la perception extérieure. S'y ajoute désormais un capteur pour le lidar (Light Detection and Ranging). Le lidar envoie des impulsions laser et scanne ainsi l'environnement, une image 3D est créée par ordinateur sur cette base.

Voir loin et bien, même dans l'obscurité

Volvo écrit que le lidar de l'EX90 - très probablement fourni par le fournisseur spécialisé Luminar - peut avoir une portée de 250 mètres. Cela permet au logiciel de détecter à temps les sources potentielles de danger, même dans des conditions de faible luminosité et même à la vitesse de l'autoroute. Cependant, d'autres sources de lumière provenant du soleil ou de la circulation en sens inverse perturbent la qualité de la détection lidar.

La plupart des experts estiment qu'une combinaison de technologies de détection est nécessaire pour équilibrer les forces et les faiblesses des différents systèmes et ainsi franchir les prochaines étapes vers la conduite autonome. Seul le patron de Tesla s'en tient jusqu'à présent à l'idée que les caméras seules suffisent - avec l'argument que les conducteurs humains opèrent également en grande partie sur la base d'informations optiques. Il est évident que le concept avec une multitude de capteurs est le plus coûteux.

Volvo n'est pas le seul à intégrer le lidar dans l'assistance à la sécurité. Mercedes participe à Luminar et applique le Lidar à la Classe S. L'Audi A8 roule avec un appareil Lidar sous le support de plaque d'immatriculation, BMW devrait suivre prochainement. Et bien sûr, le lidar n'est pas réservé aux constructeurs européens. Ainsi, Nio a lancé cette année la berline électrique ET7 avec un système lidar qui détecte même les objets jusqu'à une distance de 500 mètres.

Des capteurs à l'intérieur

La marque suédoise veut en outre renforcer la sécurité à l'intérieur. Ainsi, une détection affinée de la fatigue et de la distraction des conducteurs·trices est utilisée. Un nouveau système de reconnaissance des occupants basé sur des radars peut en outre détecter les signes de vie les plus faibles et ainsi avertir, par exemple, si un bébé ou un chien se trouve encore dans la voiture garée.

Ajouter un commentaire
Veuillez calculer 9 plus 5.