La Toyota bZ4x n'a pas seulement un nom difficile, mais aussi un début problématique. Peu après son lancement, elle fait déjà l'objet d'un rappel.

Partager cet article :

Toyota et - dans ce cas - son partenaire Subaru ont pris le train de la batterie électrique relativement tard. En mai de cette année, le Toyota bZ4X, le premier modèle de la marque exclusivement conçu comme un véhicule électrique à batterie (BEV), a été lancé sur le marché suisse. Mais aujourd'hui, ce véhicule électrique au nom difficile passe du statut de porteur d'espoir tardif à celui de cauchemar moyennement grave pour le constructeur japonais de tradition. Le rappel est en cours depuis longtemps, mais Toyota a désormais recours à des mesures encore plus drastiques.

Un composant délicat : les moyeux de roue

Actuellement, toute la gamme de modèles est rappelée sur différents marchés : la raison en est que les boulons des moyeux de roues peuvent se détacher lors de certaines manœuvres. Dans le pire des cas, une roue peut se détacher en cours de route. Aux États-Unis, 260 véhicules déjà livrés seraient concernés par le rappel.

Les clients allemands ont un peu plus de chance : 283 bZ4X auraient été rappelées ici depuis fin juin. Elles n'avaient toutefois pas encore été livrées à leurs nouveaux propriétaires. Selon « Electrek », le rappel concerne 2700 véhicules dans le monde entier - l'ensemble des ventes depuis le lancement sur le marché en 2021.

Rachat proposé

Toyota a notamment mis à la disposition des clients américains concernés des voitures de location, leur a proposé un dédommagement et leur a distribué des bons pour des recharges gratuites. Le constructeur veut maintenant aller encore plus loin : Les acheteurs allemands de la bZ4X peuvent tout simplement restituer la voiture électrique et se faire rembourser intégralement le prix d'achat - à condition que le véhicule soit en bon état, hormis la bourde de Toyota.

Une marque s'imagine en tout cas différemment l'entrée dans une nouvelle ère de propulsion. Seule consolation : le défaut ne concerne pas des composants électriques, mais un composant mécanique tout à fait normal.

Subaru : « seulement » un retard

Pour Subaru, ce problème fâcheux se pose différemment dans la mesure où il n'y a pas de rappels ; face aux difficultés prévisibles, la marque japonaise de 4x4 a repoussé le lancement commercial à la fin de l'été.

Ajouter un commentaire
Quelle est la somme de 3 et 8 ?