Retour

Les primes d'assurance automobile en baisse

Selon Comparis, l'assurance responsabilité civile automobile est de moins en moins chère. Le service de comparaison explique cette tendance par la forte concurrence des fournisseurs numériques.

Texte : mmCH.online/comparis.ch / graphique : comparis.ch

Les primes d'assurance automobile sur le marché en ligne suisse ont baissé de 4,5 % par rapport à l'année 2020. L'assurance casco complète coûte encore environ 800 CHF en moyenne. Sur une comparaison de trois ans, les primes ont même baissé en moyenne d'un bon 17 %. C'est ce que montre une analyse de Comparis.

Les propriétaires de voitures plus chères sont les plus avantagés

La plus forte baisse des primes a été enregistrée pour les véhicules de la classe moyenne supérieure (valeur du véhicule neuf : 44 000 CHF). Par rapport à 2018, les primes de cette catégorie de véhicules ont diminué de 19 %. Une assurance casco complète pour une voiture équivalente coûte actuellement environ 840 CHF en moyenne.

Les primes pour les véhicules de moyenne gamme (valeur du véhicule neuf : 33 000 francs) et les petites voitures (valeur du véhicule neuf : 22 000 francs) ont un peu moins diminué. Ici, la prime de l'assurance casco complète coûte en moyenne 790 CHF et 700 CHF respectivement. Cela représente une diminution d'environ 15 % en trois ans.

Andrea Auer, spécialiste de la mobilité chez Comparis, voit la raison de la baisse des primes principalement dans l'intensité de la concurrence : la pression sur les prix sur le marché de l'assurance automobile est élevée, dit Auer, mais les marges restent très intéressantes, surtout pour les prestataires purement numériques. « Cela se traduit également par le fait que de nouveaux prestataires très numérisés ne cessent d'entrer dans le secteur de l'assurance automobile. Cela a incité les fournisseurs classiques à lancer de plus en plus de produits à bas prix pour le marché en ligne. Ainsi, l'offre s'est multipliée ces dernières années et a fait fondre les primes. »

Des coûts vraisemblablement plus bas en 2020

La pression concurrentielle ne se relâchera pas, prédit l'expert de Comparis. En outre, la mobilité limitée en raison des mesures Corona a entraîné une baisse du trafic et probablement aussi une diminution des sinistres en 2020. Il est possible de réduire encore les primes. « Il reste à voir si les compagnies d'assurance utiliseront les charges de sinistres économisés pour réduire les primes. »

Toutefois, les clients ne peuvent généralement en bénéficier que s'ils agissent, car les polices d'assurance sont normalement renouvelées automatiquement. Soit ils changent spécifiquement d'assureur, soit ils demandent une nouvelle offre au prestataire existant.

Ajouter un commentaire

Veuillez additionner 7 et 4.