En Allemagne, on s'efforce de transporter à l'avenir l'hydrogène en toute sécurité sous forme métallique. Un projet dans ce sens est soutenu par le ministère fédéral de la recherche.

Partager cet article :

L'Allemagne a de grands projets. La ministre fédérale de la recherche Bettina Stark-Watzinger veut faire de l'Allemagne une « République de l'hydrogène ». Pour ce faire, des projets sont également encouragés, comme le rapporte le portail efahrer.com en se référant au portail de la branche pv-magzine.

Le Ministère fédéral de la recherche soutient à hauteur de 1,3 million d'euros un projet dirigé par l'université de Duisburg Essen. Celui-ci a pour objectif de permettre à l'avenir le transport sûr de l'hydrogène sous forme métallique. Concrètement, il s'agit de rendre utilisable industriellement la liaison de l'hydrogène à l'oxyde de fer à des fins de transport : L'oxyde de fer peut être réduit en fer par l'ajout d'hydrogène et permet ainsi de transporter facilement de l'hydrogène produit de manière renouvelable.

Ajouter un commentaire
Quelle est la somme de 2 et 6 ?