Depuis 1984, le Marco Polo s’est établi comme référence sur son segment, se basant initialement sur le « Bremer Transporter » puis sur les Vito, Viano et, depuis 2015, sur la Classe V.

 

 

Partager cet article :

40 ans déjà ! En 1984, un célèbre explorateur vénitien donnait son nom à un nouveau camping-car Mercedes-Benz. Le premier Marco Polo a en effet été présenté pour la première fois en 1984, se basant à l’époque sur le « Bremer Transporter » ou T1, construit dans l’usine de Brême sise à une cinquantaine de kilomètres de Hambourg. Depuis, le Marco Polo a permis à de nombreux voyageurs, de l’Europe à l’Asie, de se forger des souvenirs voyages extraordinaires. Il n’a pas pour autant oublié d’évoluer en termes de fonctionnalité, de confort et de style. Quant à son avenir, il sera assurément électrisant.

Marco Polo sur base « Bremer Transporter » : pionnier des camping-cars à l’étoile

Dans les années 1980, le premier Marco Polo était l’un des camping-cars compacts qui définissait le segment. Ses caractéristiques : un avant trapu, une peinture beige Bahamas et un intérieur beige-marron. Autant de « must-have » pour les amateurs de camper vans stylés à l’époque ! D’une hauteur de 2,97 mètres, le premier Marco Polo en imposait. Un lifting suivit en 1988.  L’espace de vie du Marco Polo a reconduit une recette éprouvée depuis cette première génération. Il comprend toujours un lit de toit, une combinaison banquette/couchette à l’arrière, des sièges conducteur et passager avant pivotants, une kitchenette avec évier, cuisinière et réfrigérateur ainsi que des placards et des tiroirs.

Marco Polo sur base Vito : plus compact et encore mieux adapté à un usage quotidien

En 1996, la réduction de la hauteur à moins de deux mètres et l’introduction d’un toit relevable ont facilité l’accès de cette deuxième génération – basée sur le Vito – dans les parkings souterrains et les garages. Dans le même temps, l’intérieur gagnait en fonctionnalité : la banquette/couchette arrière était montée sur rails et pouvait être déplacée. Les placards s’équipaient de pratiques volets roulants. La table pouvait être rangée dans la contreporte de la porte coulissante, et l’accès vers l’arrière était facilité car le frein de stationnement était actionné au pied. Un lifting a suivi en 1999.

Marco Polo sur base Viano : encore plus fonctionnel et sophistiqué

En 2003, la troisième génération du Marco Polo, basée sur le Viano, est devenue encore plus fonctionnelle, établissant de nouvelles normes dans le segment des camping-cars compacts. Un toit relevable à commande électrique, un lit de toit confortable - avec ressorts à élasticité ponctuelle - labellisé « Aktion Gesunder Rücken » pour sa conception orthopédique bénéfique pour le dos et une banquette avec dossiers rabattables électriquement ainsi que des coussins d’air dans les bourrelets de sièges pour un meilleur soutien latéral ne sont que quelques-unes des nombreuses améliorations. Un lifting a suivi en 2010.

Marco Polo sur base Classe V : encore plus stylé et confortable

Depuis 2015, la quatrième génération du Marco Polo, basée sur le monospace Classe V, a établi de nouvelles normes en termes d’esthétique et de confort. L’intérieur a été transformé en un espace « lounge » exclusif, du cockpit au salon. Parmi les points forts, citons également un revêtement de sol à l’aspect yacht, un éclairage intérieur à LED - y compris un éclairage d’ambiance en option - et un large choix d’éléments décoratifs et des revêtements de sièges de haute qualité. Depuis le lifting en 2019 et les mises à jour ultérieures, le Marco Polo offre également encore plus d’équipements high tech, notamment le système multimédia innovant MBUX (Mercedes-Benz User Experience) et l’unité de commande avancée MBAC (Mercedes-Benz Advanced Control) pour camping-car, qui transforme le Marco Polo en une smart home pour les voyageurs friands de solutions numériques.

Présentée l’été dernier, la nouvelle Classe V Marco Polo fête son lancement commercial cette année et poursuit cette épopée. Elle impressionne, entre autres, par sa face avant et son tableau de bord (double écran numérique) renouvelés et une ambiance intérieure encore plus luxueuse. Associés aux systèmes MBUX et MBAC améliorés (nouvelles fonctions telles que le contrôle intelligent du contrôle de niveau AIRMATIC en mode camping-car), ces perfectionnements confèrent à cette nouvelle génération une expérience de glamping inégalée.

Le module Marco Polo : du ludospace premium au micro-camping-car en un clin d’œil

Prochainement disponible en France, le module Marco Polo vient compléter la famille Marco Polo. Il transforme en un rien de temps le ludospace Classe T en micro-camping-car. Le module est situé dans le coffre du véhicule et fixé à l’aide d’œillets d’arrimage. Il se compose d’un lit pour deux personnes et d’un meuble de cuisine optionnel avec évier et cuisinière à gaz. Un réfrigérateur peut également être ajouté et logé dans le meuble de cuisine. Parmi les autres éléments optionnels, citons une batterie auxiliaire, le Sleeping Package avec des éléments occultants et des grilles de ventilation avec moustiquaires pour les vitres, ainsi que des poches de rangements s’installant sur les fenêtres entre les montants C et D. S’y ajoute une table et des chaises de camping. La table est livrée avec deux pieds de hauteur différente : elle peut donc être installée à l’extérieur à l’arrière.

L’avenir du camping étoilé rimera aussi avec VAN. EA

A l’avenir, l’un des thèmes centraux du Marco Polo sera l’électromobilité. Mercedes-Benz Vans a pleinement inscrit au cœur de sa stratégie sa volonté de leadership dans ce domaine. L’étape centrale vers l’avenir électrique est la nouvelle architecture modulaire et évolutive 100% électrique VAN. EA (pour « Van Electric Architecture »), qui sera introduite à partir de 2026. Sur cette base, la gamme de véhicules récréatifs sera également électrifiée et élargie. Grâce à VAN. EA, Mercedes-Benz proposera à l’avenir des moyens et grands camping-cars électriques départ usine. En collaboration avec ses partenaires internationaux du secteur des camping-cars, la marque à l’étoile prévoit de développer la nouvelle norme de l’industrie pour les véhicules récréatifs électriques.

Ajouter un commentaire
Veuillez additionner 2 et 6.