Michelin rachète la start-up américaine RoadBotics, spécialisée dans l'analyse d'images de l'infrastructure routière. Le fabricant de pneus confirme ainsi ses ambitions dans le domaine de l'exploitation des données de mobilité.

Partager cet article :

Fondée en 2016, RoadBotics utilise la technologie des smartphones et de l'intelligence artificielle pour surveiller l'état des surfaces en béton et en asphalte. L'entreprise a été fondée en 2016 par Christoph Mertz, également chargé d'action principal au R.I., Benjamin Schmidt, Courtney Ehrlichman et Mark DeSantis.

L’acquisition de RoadBotics va permettre à Michelin de renforcer son offre dans le domaine de la data intelligence. « Dans sa capacité à comprendre plus précisément les écarts de comportements de conduite grâce à la technologie d’imagerie de RoadBotics, le Groupe Michelin va pouvoir compléter son expertise et améliorer la proposition de valeurs à ses clients, gestionnaires d’infrastructures », explique Lorraine Frega, membre du Comité Exécutif du Groupe. « En combinant l’expertise de RoadBotics à celle de Michelin DDi dans le domaine de l’analyse des données de conduite, Michelin entend accélérer le développement de la solution ‘Safer Roads’ Michelin DDi en Amérique du Nord, puis à terme en Europe ». Selon Lorraine Frega, cette acquisition s’inscrit dans la suite du partenariat autour des données de mobilité noué l’an dernier avec Arity.

La technologie « computer vision » de RoadBotics

La technologie « computer vision » de RoadBotics transforme les données visuelles d'infrastructures routières recueillies par caméras, notamment par smartphones, en données exploitables pour faciliter la prise de décision des gestionnaires d’infrastructures routières. Elle leur permet par exemple de détecter les zones à risques, d’identifier et prioriser les actions de maintenance à effectuer sur leurs réseaux.

Ajouter un commentaire
Veuillez additionner 3 et 1.