La citadine électrique Microlino est disponible à l'essai sur plusieurs sites Amag. Mais on ne peut pas l'acheter ici.

Partager cet article :

Elle a certes quatre roues, un moteur, un volant et aussi un toit. Pourtant, les créateurs de Microlino affirment que « this is not a car ». D'accord, ce n'est donc pas une voiture, mais un véhicule qui couvre une grande partie des besoins de mobilité sans avoir à transporter ce que les voitures transportent habituellement : beaucoup de chevaux, beaucoup d'espace intérieur, beaucoup de poids. Elle est plutôt micro et a une forme telle que les passants ne savent pas très bien ce qu’est l’avant et ce qu’est l’arrière.

Petit, léger, rapide (assez)

Le véhicule électrique des inventeurs suisses Ouboter se limite à l'essentiel. Une vitesse maximale de 90 km/h suffit pour les trajets interurbains. Avec des dimensions de 2,5 x 1,5 m, ce petit véhicule trouve presque toujours une place de stationnement. Avec ses 500 kg, il fait figure de poids plume parmi les voitures (pardon), ce qui n'est possible que grâce à la petite batterie. Trois versions de batteries peuvent être commandées : capacité de 6, 10,5 ou 14 kWh. Les batteries de cette taille peuvent encore être rechargées sur des prises domestiques. L'autonomie ne permet pas de parcourir de longues distances, mais il existe d'autres véhicules pour cela.

Achat en ligne

La Microlino ne peut être achetée qu'en ligne, à des prix à partir de 15 000 francs et avec certains délais d'attente qui ne sont pas inhabituels de nos jours. On peut néanmoins l'essayer, même s'il faut peut-être aller un peu plus loin pour cela. Dans trois garages Amag (Dübendorf, Genève et Berne), les véhicules électriques légers (LEV) sont disponibles pour des essais. Il n'est pas possible de conclure un achat sur place, mais ces sites sont à disposition pour le service et les réparations sous la nouvelle marque Noviv.

Ajouter un commentaire
Veuillez additionner 5 et 3.