Retour

Marché véhicules utilitaires en Suisse : Les camionnettes et camping-cars en hausse en 2021

Le nombre des véhicules utilitaires nouvellement immatriculés en 2021 a sensiblement augmenté. C’est ce que montrent les données sur le marché d’auto-suisse. Dans l’ensemble, 41'346 véhicules de transport de personnes et de marchandises ont été nouvellement mis en circulation au cours de l’année dernière, ce qui correspond à une hausse de 7,3 % par rapport à la valeur de l’année précédente (38'538). Le marché des véhicules utilitaires lourds s’est encore trouvé en mode pandémie.

Texte : auto-suisse / photo : Christian Pfammatter

Au cours de l’an 2021, on a immatriculé 29'251 véhicules utilitaires légers neufs, soit 4,3 % de plus que l’année précédente (28'035). « Sans les influences négatives de la pénurie de semi-conducteurs et d’autres composants électroniques, la hausse aurait sans doute été plus importante », explique le porte-parole d’auto-suisse, Christoph Wolnik. « Le demande de voitures de livraison et de fourgons a repris son essor comparé à 2020, ce qui constitue un signe positif pour la conjoncture suisse ». Selon Wolnik, le marché des véhicules utilitaires légers reste cependant largement en deçà du niveau d’avant la pandémie. Comparé aux 34'555 nouvelles immatriculations enregistrées en 2019, le chiffre de l’année dernière est inférieur de 5'304 véhicules ou de 15,3 %.

Le marché des véhicules utilitaires lourds s’est encore trouvé en mode pandémie

Le marché des véhicules utilitaires lourds neufs aussi s’est encore trouvé en mode pandémie en 2021, affichant 3'565 immatriculations et donc tout juste 14 véhicules de moins qu’en 2020 (3'579). Avant le début de la crise du COVID-19, en 2019, le marché avait encore atteint un niveau de 4'291 camions neufs, c’est-à-dire un chiffre supérieur de 726 mises en circulation ou de 16,9 % par rapport à 2021. Le manque de produits à semi-conducteurs et d’autres matières premières s’est aussi fait clairement ressentir chez les véhicules utilitaires lourds. S’y ajoute l’importante volatilité de ce segment du marché, qui rend son évolution difficilement prévisible

En revanche, un autre segment continue de voler de record en record pendant (ou même en raison de) la pandémie. Une fois de plus, la Suisse et le Liechtenstein affichent un nombre jamais vu d’immatriculations de véhicules de transport de personnes en 2021. Avec 8'530 mises en circulation, le segment a connu une hausse de 23,2 % comparé à 2020 (6'924). Le moteur de cette évolution sont les camping-cars, qui constituent le cœur du segment avec près de 89 %. Les 7'588 immatriculations de camping-cars en 2021 signifient une croissance de 26,4 % par rapport à l’année précédente. En 2020, leur nombre était encore de 6'005 – ce qui correspondait déjà à une augmentation de 26 % comparé à 2019 (4'766). En deux ans, les nouvelles immatriculations de camping-cars ont donc augmenté de 59,2 %. Manifestement, le camping en tant que forme de voyage confortable et sûre, notamment en ce qui concerne le risque de contamination par le virus du COVID-19, a encore gagné en popularité avec la pandémie.

L’évolution du marché des véhicules utilitaires dépendra fortement de la situation d’approvisionnement en semi-conducteurs et en matières premières

L’évolution du marché des véhicules utilitaires en 2022 dépendra fortement de la situation d’approvisionnement en semi-conducteurs et en matières premières, dit le porte-parole d’auto-suisse, Christoph Wolnik : « Si la production d’automobiles reprend de la vitesse, nous arriverons à réduire davantage le retard par rapport aux niveaux du marché d’avant-pandémie, car la demande est bien là. Nous espérons que l'approvisionnement des constructeurs automobiles reviendra à la normale au plus tard au second semestre 2022 ».

Si l’on compte également les 238'481 voitures de tourisme, le nombre de véhicules motorisés neufs mis en circulation en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein en 2021 s’élève à 279'827. Cela correspond à une hausse de 4'460 ou de 1,6 % par rapport aux 275'365 nouvelles immatriculations de l’année précédente.

 

Les chiffres en détail répertoriés par segments et par marques sont disponibles sous www.auto.swiss.

Ajouter un commentaire

Veuillez calculer 6 plus 4.