Plus tôt que prévu, Opel retire de son programme la berline de taille moyenne Insignia ainsi que l'Insignia Tourer. Ce serait donc un break de moins.

Partager cet article :

Jusque dans les années 2000, la classe moyenne automobile jouissait d'une grande popularité. Ensuite, le triomphe du SUV a commencé. Un peu plus de 20 ans plus tard, les berlines et les breaks classiques sont une espèce en voie de disparition, accélérée par l'électrification des gammes de modèles. C'est maintenant au tour de l'Opel Insignia. Comme le rapporte Automobilwoche, sa production prendra fin en 2022.

Renault Talisman, Toyota Camry, Ford Mondeo : Plus de best-sellers

L'Insignia vient ainsi s'ajouter à une longue liste : Renault a tué la Talisman, Toyota a retiré la Camry de son programme et Ford a mis fin à la production de la Mondeo. Il y a tout de même ici une successeure potentielle, mais la nouvelle Mondeo restera probablement réservée à la Chine. Seules la VW Passat et la Skoda Superb entreront dans une nouvelle génération de modèles à partir de 2023, la Passat uniquement en version break.

Revenons à l'Opel Insignia : elle a été lancée sur le marché dans sa forme actuelle en 2017 et a été le dernier développement en commun avec General Motors, un renouvellement de modèle a eu lieu en 2020. Environ 12 700 exemplaires ont été vendus en Allemagne en 2021, et un nombre modeste de 281 en Suisse. Jusqu'à présent, on s'attendait à ce que l'Insignia ne soit remplacée par un SUV de taille similaire qu'en 2024.

Aussi en tant que Buick Regal

Avec quelques modifications mineures, l'Insignia est également sortie des chaînes de production de Rüsselsheim sous la forme de la Buick Regal pour l'Amérique du Nord, mais la Regal y a été retirée du marché en 2020. Il existe encore une version chinoise, mais elle est produite sur place.

L'usine de Rüsselsheim devrait désormais tourner à plein régime avec la production de l'Opel Astra et de sa sœur, la DS 4. Selon un porte-parole d'Opel, l'arrêt de l'Insignia, avec sa plate-forme non électrifiable, suggère une montée en puissance plus rapide de la production de l'Astra.

Opel Astra presque aussi spacieuse

On va probablement essayer d'attirer les acheteurs potentiels de l'Insignia break vers la nouvelle Astra Sports Tourer. Celle-ci offre, avec 608 à 1634 litres, presque autant d'espace de chargement que l'Insignia Sports Tourer jusqu'à présent. Pour l'instant, il n'est pas prévu de succéder directement à l'Insignia. Mais comme Opel va également de l'avant dans le domaine de l'électrification et que les moteurs à combustion seront mis à la retraite en 2028, un développement commun au sein du groupe Stellantis semble envisageable, par exemple dans l'optique d'une succession de la Peugeot 508 et de l'Alfa Romeo Giulia.

Ajouter un commentaire
Quelle est la somme de 2 et 4 ?