Percée dans le domaine de la durabilité de l'hydrogène : des chercheurs de la Hong Kong University of Science and Technology ont mis au point une pile à combustible plus durable que tous les systèmes comparables jusqu'à présent. Parallèlement, les scientifiques ont également réduit les coûts.

Partager cet article :

Les piles à combustible nécessitent un catalyseur sur lequel l'hydrogène réagit avec l'oxygène. En règle générale, on utilise pour cela le platine, un métal précieux coûteux, avec les conséquences financières que cela implique. Des chercheurs de Hong Kong ont désormais développé un catalyseur qui se contente d'une quantité de platine inférieure de 80 pour cent. C'est ce que rapporte le portail efahrer.com en se référant au portail d'information britannique Express.

La réduction du platine ne permet pas seulement de réduire les coûts. Elle a également un « effet extrêmement positif sur la durabilité de la pile à combustible » : Lors d'un test de durabilité accéléré, les chercheurs ont démontré que l'activité catalytique du platine s'élevait encore à 97 pour cent après 100'000 cycles. Jusqu'à présent, les catalyseurs en platine présentent une perte de performance d'environ 50 pour cent après 30'000 cycles.

La technologie repose sur une combinaison de matériaux qui augmente l'activité catalytique par rapport aux catalyseurs en platine pur. Outre le platine, des atomes de fer individuels et des nanoparticules de platine et de fer sont utilisés pour améliorer la vitesse de réaction.

Ajouter un commentaire
Veuillez calculer 9 plus 6.