Renault Trucks et Beck Umweltservice SA peuvent s'enorgueillir d'une longue tradition de collaboration. « Encouragés par les excellentes expériences avec les camions du constructeur français et la compétence du garage J. Windlin SA, nous avons renouvelé notre confiance à Renault Trucks lors de cette dernière acquisition », a déclaré le propriétaire de l'entreprise Stephan Beck.

Partager cet article :

Le camion à cinq essieux peint en rouge carmin est équipé d’un appareil à crochet de Mobas d'une capacité de levage de 28 tonnes. Le porteur, composé de deux essieux avant de 9 tonnes chacun, d’un essieu poussé et d’un pont tandem de 2x 13 tonnes, est propulsé par un moteur diesel de 520 ch. Le troisième essieu avant est orientable et relevable. En plus d’une protection anti-encastrement pneumatique, le porteur est pourvu d’un dispositif d’attelage pour le service remorque. Le tout nouveau porteur à cinq essieux C520 P10x4 avec essieu poussé est parfaitement armé pour ses futures missions. Dans cette configuration, le camion convient à une utilisation intensive sur les chantiers et au service hivernal, car les trois essieux avant orientables le rendent très maniable. Il y a bien sûr aussi une rampe de gyrophares sur la cabine ainsi que divers projecteurs de travail.

L'appareil à crochet Mobas est utilisé dans le service de bennes

L'appareil à crochet Mobas est utilisé dans le service de bennes : « Nous évacuons surtout les déchets de chantier et les gravats, mais nous transportons aussi des enrobés à chaud dans des bennes calorifugées. Comme le nouveau C520, tous nos véhicules sont équipés, depuis quatre ans, de jantes Alcoa Dura-Bright aussi nobles que robustes, notamment pour des raisons d'esthétique ».

« Avec le pack Confort et le tableau de bord panoramique, la cabine (Day Cab) dispose d’un équipement haut de gamme et ultramoderne où toutes les fonctions sont à portée de main », a déclaré Stephan Beck. En matière de sécurité, tout y est avec notamment les caméras d'angle mort et de recul montées de série.

Stephan Beck attache également une grande importance à la décarbonisation des véhicules utilitaires lourds grâce à l’électromobilité : « Dans ce domaine, nous avons une vision assez claire, mais pour que cela aboutisse, la chaîne cinématique doit être repensée. Plus besoin d’arbre à cardan, il faut un moteur électrique supplémentaire sur le différentiel et un nouvel essieu arrière ». Pour Stephan Beck, la décarbonisation ne permet non seulement de réduire l’impact environnemental et les nuisances sonores lors de la manipulation des bennes tôt le matin, en dehors des heures de bureau ou encore dans les quartiers résidentiels, il souhaite également en faire profiter les chauffeurs. « Moins de bruit lors du chargement, du déchargement et de la conduite signifie moins de stress, une meilleure santé et plus de confort pour les chauffeurs ».

Depuis toujours, Stephan Beck est à l’avant-garde de la technologie : « Nous avons été l'une des premières entreprises à opter, depuis déjà une quinzaine d’années, pour des boîtes de vitesses robotisées dans l’optique de faciliter le travail des chauffeurs ».

Fondée en 1958, la société Beck Umweltservice SA à Sursee (sammelhof.ch) est une entreprise familiale ancrée dans la région, spécialisée dans les domaines de la logistique, du recyclage et du service public.

Ajouter un commentaire
Veuillez calculer 1 plus 7.