La société Rudolf Kirchhofer AG à Zuchwil, dans le canton de Soleure, a récemment mis en service un Renault Trucks T460 6×2. Un petit détail saute aux yeux : le numéro de la plaque d'immatriculation du nouveau camion, SO 1894, correspond à l'année de fondation de Renault Trucks (Berliet à l'époque). Si cela n'est pas un bon présage ...

Partager cet article :

Il y a 40 ans, Rudolf Kirchhofer a créé son entreprise de transport en tant qu'entreprise individuelle. En 2013, il l'a transformé en société anonyme. Aujourd'hui, son parc de véhicules comprend deux poids lourds, deux camions de 7,5 tonnes, onze utilitaires légers de 3,5 tonnes et sept camionnettes. 14 employés, dont deux intérimaires, font tourner l'entreprise.

Rudolf Kirchhofer AG : Toute la famille met la main à la pâte

La société Rudolf Kirchhofer AG est une entreprise familiale classique. En plus du fondateur et de son épouse, leur fille Sandra et leurs fils Daniel, Patrick et Michael, sont désormais pleinement engagés dans l'entreprise. Ils s'investissent tous corps et âme dans leur travail.

En ce qui concerne les activités de transport, l'entreprise propose un vaste panel de prestations. Elle est spécialisée dans la livraison de matériel de technique médicale dans toute la Suisse, mais aussi du linge en provenance et à destination des hôpitaux. Le transport de journaux – d'une imprimerie à l'autre et la livraison aux dépôts des éditeurs – constitue également un pilier important de l'entreprise. Les transports de détail et les déménagements font également partie des prestations de l'entreprise de transport soleuroise.

Coup de cœur premium pour Renault Trucks

Avec l'acquisition d'un tracteur routier Renault Trucks T460 6x2, la société Rudolf Kirchhofer AG renouvelle sa confiance au constructeur français et insère son deuxième camion au losange dans son parc de véhicules. Les paroles de Sandra Kirchhofer laissent transparaître une certaine nostalgie lorsqu'elle avoue : « Je me suis profondément attachée au Renault Premium que nous venons de céder », avant d'ajouter presque pathétiquement: « Il me manque ! » Mais, comme le veut sa nature joyeuse, elle en vient immédiatement à parler du nouveau : « J'ai dû m'adapter un peu. Beaucoup de choses sont nouvelles, la technique a fortement évolué et ce de manière extrêmement positive », constate-t-elle.

Elle regrette bien sûr la boîte de vitesses manuelle, car elle aimait sentir la mécanique, passer les vitesses. Mais entre-temps, elle a appris à apprécier la boîte automatique Optidriver et ses douze rapports. Elle la seconde efficacement, notamment dans le trafic urbain. « Et les changements de rapports s'effectuent en douceur et de manière précise », s'exclame-t-elle spontanément. Elle se montre également enthousiaste quant au confort de conduite et d'utilisation. « Je suis heureuse, c'est du luxe », déclare-t-elle littéralement. Les petites aides à la conduite, comme la caméra de recul, l'assistant d'angle mort, etc. y contribuent également. Tout est dit pour expliquer pourquoi la société Rudolf Kirchhofer AG a de nouveau opté pour un Renault Trucks !

Superstructure de Fankhauser AG – préparation du véhicule par Camionrep AG

Le nouveau Renault Trucks T460 6×2 puise sa force dans une cylindrée de 11 litres et libère ainsi 460 chevaux – ceci avec un couple maximal de 2’200 Nm. Grâce à la nouvelle technologie turbo-compound, à une combustion optimisée et à la réduction des pertes d'énergie, il est possible d'économiser jusqu'à 10 % de carburant tout en améliorant les performances.

La conception de la superstructure a été confiée au savoir-faire de Fankhauser AG à Huttwil et la préparation du véhicule à Camionrep AG à Studen. La largeur intérieure de la caisse pour le fret sec avec sa plateforme élévatrice de deux tonnes a été adaptée aux dimensions spéciales des chariots à linge. Pour pouvoir accueillir 23 palettes, la caisse exploite la longueur maximale autorisée pour les véhicules à moteur, soit douze mètres. Dans l'esprit de la sécurisation du chargement, la semi-remorque dispose de cinq barres d'arrimage combinées sur les parois latérales, d'anneaux de fixation et de trois rangées de rails d'arrimage dans le plancher de chargement, ce qui permet également de fixer des barres verticales.

Ajouter un commentaire
Veuillez calculer 4 plus 3.