Pour soutenir ses investissements continus dans l'électrification, Scania a émis une nouvelle obligation verte, cette fois pour un montant total de 3 milliards de SEK. Le produit sera utilisé pour des investissements supplémentaires dans le développement de véhicules électriques à batterie.

Partager cet article :

Scania a émis une deuxième obligation verte dans le cadre des efforts de l'entreprise pour approfondir ses investissements dans les technologies d'électrification. En 2020, Scania est devenu le premier constructeur de véhicules lourds commerciaux à recevoir l'approbation de son cadre d'émission d'obligations vertes, le produit de sa première obligation ayant été investi dans l'usine de batteries de l'entreprise et dans le développement de véhicules électriques à batterie.

Une vingtaine de banques, compagnies d'assurance et gestionnaires de fonds de pension nordiques ont participé à l'appel d'offres pour la nouvelle obligation verte de Scania. Le produit est affecté à des projets qui auront un impact profond sur la réduction des émissions de CO2 et financera la recherche et le développement continus de Scania en matière de véhicules électriques à batterie.

« L'évolution que nous constatons, où la communauté financière prend part à l'évolution vers des transports durables, est rassurante. Nous pensons que l'intérêt pour les investissements verts nécessaires à l'élimination progressive de la dépendance à l'égard des énergies fossiles dans le monde va continuer à croître », déclare Jonas Rickberg, Chief Financial Officer de Scania.

Le monde est au milieu d'une crise énergétique, mais les investissements à long terme dans les infrastructures de recharge électrique restent vitaux, car des volumes plus importants de véhicules électriques à batterie permettront à l'avenir de nous passer des transports fossiles.

« Le besoin d'investissement pour assurer la transition vers un transport sans énergie fossile est énorme. Nous utiliserons l'obligation verte pour investir en permanence dans l'électrification, car les véhicules électriques à batterie devraient représenter la moitié de nos ventes en 2030 », explique Jonas Rickberg.

Le Green Bond Framework constitue la base de l'identification, de la sélection, de la vérification et de la communication des projets qui peuvent être financés par le produit des obligations vertes. La société norvégienne CICERO Shades of Green, leader dans l'évaluation environnementale des cadres pour les obligations vertes et durables, a attribué au cadre de Scania la note « vert foncé », qui s'applique aux projets et solutions correspondant à la vision à long terme d'un avenir à faible émission de carbone et résilient au changement climatique. Conformément aux principes des obligations vertes, les recettes seront gérées sur des comptes séparés et l'affectation sera communiquée de manière transparente, de même que les économies de carbone obtenues.

Ajouter un commentaire
Veuillez calculer 7 plus 4.