25 tracteurs Scania seront mis en service ces prochaines semaines par Zingg Transporte AG à Hedingen, dans le canton de Zurich. Il s'agit de la première grande livraison en Suisse de la nouvelle génération de moteurs Scania SUPER 13 litres.

Partager cet article :

Lors du salon transport-CH 2021 à Berne, Scania a présenté sa nouvelle génération de moteurs de 13 litres et a promis aux clients une réduction de la consommation de carburant de 8% au minimum. Certains se sont moqués de cette annonce, d'autres l'ont perçue avec beaucoup d'intérêt et ont demandé à faire un premier trajet comparatif – dans le cadre de leur propre activité et en comparaison avec le parc de véhicules existant, afin de vérifier si Scania peut tenir sa promesse.

Ce qui fut fait. Immédiatement après le salon transport-CH, les choses ont commencé à bouger et les premiers tests comparatifs ont été effectués sur plusieurs jours avec de grandes entreprises de transport suisses. Dès la fin mai, les choses sont passées au sérieux : chaque conseiller de vente Scania a eu à sa disposition un propre tracteur Scania SUPER, et c'était parti pour la « dégringolade » des chiffres, c'est-à-dire de la consommation de carburant. C'est ce qui s'est passé pour la société Zingg Transporte AG à Hedingen, qui devait procéder à un remplacement important. Malgré un parc de véhicules qui comprenait déjà des Scania R450 A 4x2 économiques, la référence en matière de véhicules utilitaires économiques, le nouveau 460R A 4x2 a su convaincre.

Pour Conny Baumann, directrice de Zingg Transporte AG, le « transport durable » passe aussi par l'utilisation de véhicules économes en carburant. Chaque litre de carburant non consommé économise du CO2 et ne pèse pas sur le bilan énergétique. C'est donc un sujet extrêmement important. Sans parler des coûts élevés du carburant. Pour une flotte de >120 véhicules utilitaires lourds, chaque kilogramme de CO2 économisé joue un très grand rôle.

Mais le meilleur moteur ne peut faire valoir ses qualités que si le conducteur participe activement à la réflexion et met les gaz avec circonspection. Conny Baumann sait par expérience qu'environ deux tiers du succès y dépendent. Même si les constructeurs des véhicules utilitaires se rapprochent de plus en plus en matière de consommation de carburant, les Scania consomment toujours moins que les deux autres marques utilisées dans le parc de véhicules. Avec la nouvelle génération de véhicules Scania SUPER, on s'attend en outre à une réduction supplémentaire de 8% de la consommation de carburant, ce qui augmente à nouveau la différence.

Pour un kilométrage annuel d'environ 100'000 km par véhicule et une consommation moyenne de 27 litres (chez Zingg, cette consommation se situe entre 22 et 32 litres pour l'ensemble de la flotte), cela représente environ 27'000 litres de carburant par véhicule et par an. Si l'on peut en économiser 8%, la consommation se réduit d'environ 2'000 litres, soit de dix fûts de 200 litres. Au prix actuel du carburant, qui est d'environ 2 francs, cela représente une économie de 4000 francs sur les seuls frais de carburant. Pour une durée d'utilisation de six ans, cela représenterait 24'000 CHF pour Zingg Transporte AG. Pour les 25 nouveaux Scania SUPER, cela représente environ CHF 100'000 par an ou CHF 600'000 sur les six années d'utilisation prévues. Voilà juste un petit calcul…

La dernière fois qu'un tel remplacement a été effectué, c'était il y a exactement six ans, et le choix s'était déjà porté sur des tracteurs Scania. Maintenant, les premiers des 25 nouveaux tracteurs ont été livrés.

Le nouveau moteur de 13 litres avec ses 460 ch est certes l'élément le plus important des nouveaux véhicules, mais la limitation de vitesse maximale à 85 km/h apporte également sa contribution. Par ailleurs, la société a pu commander un nouveau paquet énergie-aérodynamique-efficacité. Un nouveau système de régulation de l'accélération empêche en outre les accélérations trop brusques, qui sont synonymes de consommation de carburant plus élevée. Autant de petites pièces du puzzle qui permettent d'obtenir un véhicule utilitaire peu gourmand et donc économique.

Mais ce n'est pas qu'au niveau des véhicules que l'on s'engage dans des voies nouvelles et innovantes ; au niveau des contrats d'entretien et de réparation, la société de transport profite de l'occasion et mise sur la nouvelle offre Scania ProCare pour les cinq premiers véhicules. Il s'agit d'une offre de service haut de gamme qui permet de réduire les immobilisations imprévues des véhicules commerciaux critiques. Cette nouvelle offre de service de Scania est désormais introduite sur les marchés européens après des essais pilotes réussis en Suède et en Pologne. Le service Flexible Maintenance de Scania constitue la base de cette nouvelle étape de la coopération entre Scania et ses clients. Cette nouvelle offre de service repose sur le fait que les véhicules reliés à ProCare communiquent régulièrement leur état technique à Scania, ce qui déclenche des mesures préventives et des renouvellements de la part de Scania.

En recevant leurs nouveaux véhicules, les conducteurs bénéficient non seulement d'une grande confiance, mais aussi d'un formidable outil de travail équipé de tout le confort.

Ajouter un commentaire
Veuillez additionner 7 et 7.