Retour

Voitures à hydrogène : Toyota veut relancer la combustion d'hydrogène

Des voitures à hydrogène sans pile à combustible : un consortium japonais autour de Toyota veut relancer cette technologie pas si nouvelle.

Texte : mmCH.online / photo : Toyota

Toyota emprunte manifestement de nouvelles voies dans le domaine de la mobilité à l'hydrogène. Alors que chez le groupe automobile japonais, l'hydrogène était jusqu'à présent normal pour les piles à combustible, on veut maintenant apporter le moteur à combustion à hydrogène. Un concept que d'autres constructeurs automobiles - BMW en tête - avaient déjà essayé sans succès il y a 20 ans. Le problème à l'époque : les voitures qui pouvaient brûler aussi bien de l'hydrogène que de l'essence n'étaient jamais rentables.

Aujourd'hui, Toyota, qui croit en l'avenir du moteur à combustion malgré le boom de l'électricité et la vague de décarbonisation mondiale, fait une nouvelle tentative, et a déjà fait ses premières apparitions dans le domaine de la course automobile. L'objectif est de continuer à développer le moteur à combustion à hydrogène dans le sport automobile. Pour ce faire, Toyota a même fait appel aux constructeurs japonais Subaru et Mazda, ainsi qu'au fabricant de motos Yamaha et au groupe industriel lourd Kawasaki Heavy. Une situation qui montre que ce projet n'est pas seulement une idée de la direction du groupe, mais que des cercles plus larges au Japon (c'est-à-dire aussi la politique/le gouvernement) soutiennent cette stratégie.

Ajouter un commentaire

Veuillez additionner 9 et 3.