La batterie, l'élément le plus cher d'une voiture électrique, est devenue lentement mais sûrement plus abordable ces dernières années. Mais la tendance s'est inversée.

Partager cet article :

La tendance semblait inéluctable, année après année, le coût des accus Li-Ion diminuait. Grâce aux progrès de la recherche et aux effets d'échelle de la production à grande échelle. Mais comme on le sait, le monde s'est considérablement détraqué et la présumée « loi de la nature » ne s'applique plus, du moins en ce qui concerne les prix. Déjà au cours des derniers mois de l'année dernière, les prix des « battery packs » ont augmenté. Les incertitudes liées à la guerre en Ukraine s'y ajoutent désormais ; les experts reportent donc à 2024 l'espoir d'une nouvelle baisse des prix.

La situation du marché, une combinaison de forte demande et d'offre limitée, a un effet stimulant sur les prix. Depuis 2020, les voitures électriques connaissent un boom, en particulier en Europe. D'autre part, les capacités de production n'augmentent que lentement, les investissements de plusieurs milliards dans les usines de batteries, y compris en Europe, ne sont réalisés que maintenant.

D'autre part, les matières premières pour les batteries Li-Ion sont de plus en plus chères. Le métal le plus important en proportion, le nickel, se négociait encore au début de l'année à environ 20 800 dollars la tonne. Deux semaines après le début de l'invasion russe de l'Ukraine, le prix a grimpé à plus de 48 000 dollars, mais s'est récemment stabilisé autour de 33 000 dollars.

Les prix du lithium ont crevé le plafond

Le renchérissement du lithium est particulièrement flagrant. Le prix du carbonate de lithium sur le marché mondial, négocié en yuans chinois, a été multiplié par dix au cours des deux dernières années. De nouvelles capacités de production qui pourraient mettre fin aux goulets d'étranglement ne sont pas en vue avant 2024, et les prix ne baissent pas non plus. Actuellement, une tonne de carbonate de lithium « battery grade » se négocie à environ 73 000 CHF.

En comparaison, le cobalt est une offre spéciale, son prix à la tonne doublant « seulement » de 41 000 à 82 000 dollars US entre l'été 2021 et avril 2022 (mais il était encore plus cher en 2018). La situation est encore meilleure pour le manganèse, dont le prix actuel correspond à peu près à la moyenne quinquennale.

L'industrie automobile calcule le prix des accumulateurs par kWh de capacité de stockage. En 2018 encore, les coûts dépassaient largement les 200 dollars. Au début de cette décennie, la limite magique des 100 dollars était en vue, mais entre-temps, on table plutôt à nouveau sur environ 130 dollars. Mais pour pouvoir proposer une voiture électrique au même prix (et avec une marge bénéficiaire comparable) qu'une voiture à moteur à combustion, il faudrait, selon les experts, un prix du kWh de 60 dollars.

Ajouter un commentaire
Veuillez calculer 4 plus 3.