Un camion qui ne rejette que de la vapeur d’eau, produit sa propre électricité à bord et dont l’autonomie peut atteindre 1’000 km ? Aujourd’hui c’est possible, grâce aux piles à combustible alimentées à l’hydrogène. Volvo Trucks a commencé à tester cette nouvelle technologie sur ses véhicules.

Partager cet article :

Pour décarboniser les transports, Volvo Trucks propose dès aujourd’hui des camions électriques à batterie et des camions fonctionnant aux carburants renouvelables, comme le biogaz. Dans la seconde moitié de cette décennie, une troisième option neutre en CO2 sera ajoutée à son portefeuille de produits : des camions électriques à pile à combustible alimentée à l’hydrogène.

« Nous travaillons à la mise au point de cette technologie depuis quelques années déjà, et c’est une grande satisfaction de voir les premiers camions rouler avec succès sur la piste d’essai. La combinaison de la batterie électrique et de la pile à combustible électrique permettra à nos clients d’éliminer complètement les émissions de CO2 de leurs camions, quelle que soit la nature du transport », déclare Roger Alm, président de Volvo Trucks.

Les camions électriques à pile à combustible auront une autonomie jusqu’à 1’000 km

Les camions électriques à pile à combustible auront une autonomie comparable à celle de nombreux camions diesel, jusqu’à 1’000 km, et le temps de ravitaillement est de moins de 15 minutes. Leur poids total pourra avoisiner les 65 tonnes, voire plus, et les deux piles à combustible seront capables de générer 300 kW d’électricité à bord.

Les clients pilotes commenceront d’ici quelques années et la commercialisation est envisagée pour la fin de cette décennie.

« Les camions électriques à pile à combustible alimentée à l’hydrogène seront particulièrement adaptés aux longues distances tout comme aux transports lourds nécessitant de grandes quantités d’énergie. Ils pourraient également constituer une option dans les pays où les possibilités de chargement des batteries électriques sont limitées », ajoute Roger Alm.

Produire sa propre électricité

Une pile à combustible génère sa propre électricité à partir de l’hydrogène embarqué au lieu d’être chargée depuis une source externe. La vapeur d’eau est le seul sous-produit émis.

Piles à combustible fournies par cellcentric

Les piles à combustible seront fournies par cellcentric, la coentreprise entre le groupe Volvo et Daimler Truck AG. Cellcentric construira l’une des plus grandes usines de production en série de piles à combustible d’Europe, spécialement conçues pour les véhicules lourds.

Besoin accru d’hydrogène vert

La technologie des piles à combustible n’en est encore qu’à ses balbutiements et cette nouvelle technologie présente de nombreux avantages, mais aussi quelques défis à relever. Il s’agit notamment de l’approvisionnement à grande échelle en hydrogène vert. Le développement d’une infrastructure de ravitaillement pour les véhicules lourds est un autre défi.

« Nous nous attendons à ce que l’approvisionnement en hydrogène vert augmente considérablement au cours des deux prochaines années, car de nombreuses industries en dépendront pour réduire le CO2. Cependant, nous ne pouvons pas attendre pour décarboniser les transports, nous sommes déjà en retard. Mon message clair à toutes les entreprises de transport est donc de commencer le chemin dès aujourd’hui avec la batterie électrique, le biogaz et les autres options disponibles. Les camions à pile à combustible seront ensuite un complément important pour les transports plus longs et plus lourds dans quelques années », indique Roger Alm.

Ajouter un commentaire
Veuillez calculer 7 plus 8.