Le géant américain de la distribution Walmart a commandé 4'500 véhicules électriques à la start-up Canoo. Ils devraient être mis en service dès 2023.

 

Partager cet article :

L'action du constructeur américain de voitures électriques Canoo a soudainement augmenté de 111 pour cent à la mi-juillet. A une époque où les cours des actions sont en baisse à Wall Street comme ailleurs, cette évolution peut sans aucun doute être qualifiée de remarquable. La ruée sur les actions de Canoo a été motivée par un communiqué de presse de l'entreprise annonçant la signature d'un accord contraignant avec Walmart pour l'achat de 4 500 véhicules de livraison entièrement électriques.

Le Lifestyle Delivery Vehicle (LDV), une variante cargo du Canoo Lifestyle Vehicle, devrait donner le coup d'envoi des livraisons de véhicules. Le contrat comprend également l'option d'acheter jusqu'à 10'000 unités, comme le fait savoir Canoo.

Le hic, c'est que le véhicule n'est pas encore construit : Canoo estime pouvoir commencer la production des véhicules de livraison LDV au quatrième trimestre 2022, de sorte que Walmart prévoit de livrer avec les fourgonnettes électriques à partir de 2023.

Canoo n'est toutefois pas le seul fournisseur de véhicules de Walmart : Walmart a pour objectif d'être exempt d'émissions d'ici 2040. Dans ce contexte, Walmart travaille à la conversion aux véhicules électriques dans les différents secteurs de sa chaîne de transport. Dès cet été, les premiers camions lourds électriques à batterie de type eCascadia de Freightliner et Tre BEV de Nikola seront utilisés à titre d'essai pour des trajets dans les environs d'un centre de distribution en Californie. En ce qui concerne les camions de livraison électriques sur le « dernier kilomètre », Walmart a commandé des véhicules électriques à BrightDrop (GM). A cela s'ajoutent 1'100 Ford E-Transit.

Ajouter un commentaire
Quelle est la somme de 4 et 2 ?