Dans le cadre de leurs efforts pour réduire l'empreinte carbone, les entreprises de transport sont confrontées à un défi lors de l'achat de véhicules : L'électricité, le gaz, le biodiesel et l'hydrogène ont le vent en poupe. Mais quel carburant est rentable pour quelle utilisation ? La société Wanner AG de Schaffhouse s'est penchée sur cette question et a acheté cinq nouveaux Renault Trucks T480 T4x2 HIGH compatibles avec les carburants entièrement synthétiques.

Partager cet article :

La société de transport international Wanner AG à Schaffhouse exploite une flotte de 30 camions lourds d'une moyenne d'âge de 3,2 ans et emploie 40 personnes. Depuis 2012, Wanner AG est dirigée par la quatrième génération de frères et sœurs, Flavia (CFO), Roman (CEO) et Reto (COO) Wanner. L'entreprise est très diversifiée. Son vaste panel de prestations comprend aussi bien des transports internationaux que le transport de colis de détail en Suisse et aux Pays-Bas, des transports sous température contrôlée et de produits en vrac, des services de bennes et des transports avec camion-grue, des transports spéciaux, des services hivernaux et des travaux d'excavation et de terrassement avec la logistique correspondante. En tant que prestataire logistique global, le dédouanement, le stockage et la préparation des commandes font également partie des services proposés.

« Renault Trucks nous a entièrement convaincus »

En 2015, le premier camion de la marque Renault Trucks a rejoint la flotte. Aujourd'hui, 15 véhicules, soit la moitié de la flotte, arborent le losange du constructeur français. Cette forte croissance de la marque française parle d'elle-même. Reto Wanner le confirme : « Dans le cadre de l'évaluation en 2015, nous sommes entrés en contact avec la société Thomann Nutzfahrzeuge AG. Nous avons été très impressionnés par la simplicité et l'approche orientée solution. Le produit tout comme l'entreprise nous ont convaincus. Par la suite, la qualité du service nous a confortés dans l'idée d'avoir misé sur le bon partenaire ».

Acquisition de cinq tracteurs Renault Trucks T480

Lors de la récente acquisition de cinq tracteurs Renault Trucks T480, les responsables de la flotte de Wanner AG se sont préalablement demandé comment réduire efficacement l'empreinte carbone. « L'électricité n'entrait pas en ligne de compte pour des questions d'autonomie, de perte de charge utile et de prix d'achat élevé. A l'heure actuelle, le gaz n'est pas non plus le choix idéal, et la disponibilité de l'hydrogène pose encore problème », explique Reto Wanner. « Pour nous, l'utilisation d'un carburant entièrement synthétique s'est finalement avérée être la meilleure solution ». Dans ce contexte, Reto Wanner déplore que seuls les véhicules électriques et à hydrogène soient exonérés de la RPLP, alors que selon lui, l'exonération devrait s'appliquer en fonction de la réduction des émissions de CO2, car l'action à mener doit avoir pour objectif de réduire les gaz à effet de serre.

Ne pas dépendre d'une source d'énergie

« Dans un premier temps, nous faisons le plein de nos véhicules avec un mélange contenant 5 à 10 % de carburant entièrement synthétique, puis nous l'augmenterons progressivement à 100 % en fonction de la disponibilité et des possibilités », explique Reto Wanner. Cette adjonction limitée au départ n'est pas due à la température, comme c'est le cas pour l'utilisation du biodiesel, mais plutôt au fait que les carburants entièrement synthétiques ne sont pas encore disponibles en Suisse en quantité suffisante. « C'est pourquoi nous avons opté pour une solution mobile avec un réservoir. En Hollande, en revanche, le réseau d'approvisionnement est assez bien développé. Là-bas, nous pouvons remplir complètement le réservoir avec du carburant entièrement synthétique. Nous sommes alors neutres en termes de CO2 ». L'avantage réside également dans le fait que les véhicules peuvent rouler sans problème avec du carburant diesel normal.

Aucune perte de puissance en utilisant le carburant entièrement synthétique

L'utilisation d'un carburant entièrement synthétique n'a aucune incidence sur les performances du moteur. Le DTI13, un moteur six cylindres d'une cylindrée de 12,8 litres, développe 480 ch. Le couple maximal de 2400 Nm est disponible entre 950 et 1404 t/min. L'utilisation d'un carburant entièrement synthétique ne modifie pas non plus la consommation. Reto Wanner admet que leur « nouveau » carburant coûte 20 à 30 % plus cher, mais il convient de souligner que la technologie avancée des moteurs de la dernière génération contribue à une réduction de la consommation de carburant entre 5 et 10 %. Les cinq nouveaux T480 T4x2 HIGH seront principalement affectés au transport de plantes et de plants en Hollande. Mais grâce à la prédisposition pour le système hydraulique du fond mouvant, ils circuleront également en Suisse, notamment en service benne. Equipés de la cabine HIGH, les Renault Trucks T480 offrent au chauffeur toutes les commodités tant au niveau esthétique que fonctionnel.

Ajouter un commentaire
Veuillez calculer 4 plus 4.