Les berlines de luxe électriques de Lucid Motors sont désormais disponibles en Europe. Les clients doivent faire preuve de patience et avoir un porte-monnaie bien garni.

Partager cet article :

Tous les constructeurs de voitures électriques américains ne se lancent pas avec véhémence à l'assaut de l'Europe. Le nouveau venu Rivian, qui fait l'objet d'un engouement boursier, n'a jusqu'à présent pas fait part de ses ambitions européennes, tandis que Ford ne sort pas son pick-up F150 Lightning de l'autre côté de l’atlantique pour le moment. Le fait que les capacités de production ne soient même pas suffisantes pour le marché national joue peut-être un rôle. L'expansion outre-Atlantique, qui n'est pas tout à fait bon marché, figure plus bas dans la liste des priorités.

Chez Lucid Motors, la situation est différente. Sans longue préparation en matière de communication, ils ont dévoilé à court terme un peu de leurs plans européens et annoncé l'ouverture d'une succursale à Munich. Le 13 mai, le « Lucid Studio » a ouvert ses portes sur l'Odeonplatz. Un emplacement illustre, mais Lucid n'y fait pas son entrée en exclusivité : il y a déjà un studio Mercedes.

Lancement en 2022 également en Suisse

Selon Lucid, la Suisse fait également partie, avec la Norvège et les Pays-Bas, des marchés européens visés encore en 2022, où les premiers studios et centres de service devraient voir le jour.

Il existe actuellement un modèle de Lucid - dans différentes variantes - à acheter, la berline classique Lucid Air. Le mot d'ordre est le luxe, et cela concerne également la motorisation et l'autonomie. Les premiers véhicules de la Dream Edition affichent une puissance de 828 kW (1111 ch), une accélération de 2,7 s de 0 à 100 km/h et devraient être bons pour environ 900 km d'autonomie. Un tueur de Tesla made in USA, en quelque sorte, qui a toutefois son prix. CHF 199'000, pour être précis.

Entrée de gamme à environ CHF 100'000

En mai, l'entreprise s'est en outre vue contrainte d'augmenter ses prix de vente (d'environ 10 %). Les clients qui ont déjà passé commande et ceux qui le feront avant le 1er juin bénéficient encore des prix initialement communiqués. Aux États-Unis, l'entrée de gamme sous forme d'Air Pure coûte 87 400 $, en Suisse, elle coûtera environ 100 000 francs.

L'entreprise, dont le siège social est en Californie et qui produit ses véhicules dans une usine en Arizona, a confirmé en mai ses prévisions de volume de production pour 2022, soit 12'000 à 14'000 véhicules.

 

Ajouter un commentaire
Veuillez additionner 7 et 4.