7 news pour le mot-clé "auto-suisse"

Début d'année réussi pour le marché des voitures de tourisme neuves : avec 16'437 mises en circulation, le nombre de voitures neuves mises sur les routes en janvier a augmenté de 3,4 % par rapport à l'année précédente. Le marché automobile suisse a ainsi dépassé cinq mois d'affiliée sa valeur de l'année précédente.

Le bilan mitigé de l'année 2022 sur le marché des véhicules utilitaires : Avec 35'474 nouveaux véhicules de transport de personnes et de marchandises, le nombre total a baissé de 14,2 % par rapport à 2021, selon les chiffres d'auto-suisse. Tandis que la production de voitures de livraison a été fortement affectée par la pénurie de pièces et de puces électroniques, les camions n'affichent qu'un léger recul du marché. Comme pour les voitures de tourisme, les perspectives pour le marché suisse des véhicules utilitaires sont tout à fait positives en 2023.

 

Le marché automobile suisse a terminé l'année 2022, marquée par de fortes restrictions de livraison, avec une baisse de 5,3 % par rapport à l'année précédente, déjà inférieure à la moyenne. Avec 225'934 voitures de tourisme neuves, 2022 reste très en deçà du niveau habituel d'avant-crise d'environ 300'000 nouvelles immatriculations et marque la troisième année exceptionnelle consécutive après 2020 et 2021. En même temps, la part de marché des propulsions alternatives a réalisé un nouveau record en atteignant 50,8 %.

 

L'Assemblée fédérale a élu le Président d'auto-suisse, Albert Rösti, au Conseil fédéral. L'Association des importateurs suisses d'automobiles félicite chaleureusement Albert Rösti pour son élection et lui souhaite beaucoup de plaisir et de succès dans l'exercice de ses fonctions.

Le marché automobile suisse continue à réduire le retard par rapport au niveau de l'année précédente. 21'406 voitures de tourisme neuves ont été mises en circulation novembre, c'est-à-dire 2'581 ou 13,7 % de plus qu'il y a un an.

En octobre, le marché des voitures de tourisme neuves a enregistré sa deuxième hausse mensuelle consécutive. Les 17'185 nouvelles immatriculations se situent 14,1 % au-dessus du chiffre d'octobre 2021. Le retard cumulé par rapport à l'année précédente, qui est actuellement de 7,9 %, pourrait donc encore être rattrapé.

Le ralentissement économique ainsi que la persistance des difficultés d'approvisionnement en produits de sous-traitance pèsent également sur le marché suisse des véhicules utilitaires. À la fin septembre, le nombre de véhicules de transport de marchandises et de personnes nouvellement immatriculés depuis le début de l'année se montait à 26'549 et était donc inférieur de 16,9 % à celui de l'année précédente (31'958).