Selon une étude de Bloomberg New Energy Finance (BNEF), les coûts de production des voitures électriques seront inférieurs à ceux des modèles correspondants équipés de moteurs à essence ou diesel à partir de 2027. C'est ce que rapporte la revue spécialisée « auto motor sport ».

Partager cet article :

La mobilité respectueuse de l'environnement et économe en énergie mérite d'être encouragée. Telle est l'attitude de base de l'association Swiss eMobility, qui s'engage pour des conditions-cadres favorables au marché de l'électromobilité. Sur son site Internet, l'association, dont le bureau est géré par la Mobility Academy TCS et dont le comité, dirigé par le président et conseiller national Jürg Grossen (GLP Suisse), comprend également des représentants des importateurs de voitures, énumère donc un certain nombre d'instruments de promotion existants. Le problème est que, hormis l'exonération de la taxe sur les véhicules automobiles de 4 % de la valeur du véhicule, les mesures de subvention sont essentiellement régionales ou cantonales (voir https://www.swiss-emobility.ch/de/elektromobilitaet/Foerdermassnahmen/), ce qui n’encourage guère les consommateurs.

Il est donc d'autant plus important pour une progression triomphante de l'électromobilité en Suisse que les coûts de production et donc aussi les coûts d'achat des voitures électriques soient inférieurs à ceux des véhicules conventionnels à moteur à combustion interne (essence/diesel). Une étude réalisée par les analystes de Bloomberg New Energy Finance (BNEF) prévoit que d'ici 2027 au plus tard, les voitures et les camionnettes à moteur électrique seront moins chères à produire que les moteurs à combustion. Les véhicules plus grands, à partir du milieu de gamme, devraient déjà être à égalité avec les modèles à essence et diesel en termes de coûts de production un an plus tôt, et les petites voitures devraient ensuite atteindre cet objectif en 2027.

Le prix des batteries comme réhausseur de coût pour les voitures électriques

Selon la revue spécialisée « auto motor sport », qui a résumé l'étude, la raison de la baisse des coûts est la technologie des batteries. Les prix des batteries, qui ont jusqu'à présent rendu la production de voitures électriques beaucoup plus coûteuse, baisseraient constamment - également parce que de plus en plus de voitures électriques arrivent sur le marché. Le coût du stockage de l'énergie devrait baisser de 58% d'ici à 2030 par rapport à 2020.

 

Source : https://www.auto-motor-und-sport.de/tech-zukunft/alternative-antriebe/elektroautos-produktionskosten-preis-vergleich-benziner-diesel/

Ajouter un commentaire
Veuillez calculer 1 plus 8.