Après 16 mois consécutifs de croissance, le marché des voitures de tourisme affiche une nouvelle baisse. 15'236 nouvelles immatriculations ont été enregistrées en janvier, c'est-à-dire 1'201 ou 7,3 % de moins qu'en janvier 2023.

 

Partager cet article :

Parmi les 15'236 voitures de tourisme neuves enregistrées en janvier, 2'364 disposent d'une propulsion entièrement électrique. En janvier 2023, le nombre de voitures électriques neuves s'élevait encore à 2'840, ce qui correspond à une baisse de 16,8 %. Leur part de marché a baissé en conséquence et est passée de 17,3 à 15,5 %. « Après près de dix ans de croissance continue, ce repli doit être un signal d'alarme fort pour la politique fédérale. L'introduction de l'impôt sur l'importation de voitures électriques et les conditions cadres toujours insuffisantes pour l'électromobilité ont un effet contre-productif », conclut le président d'auto-suisse, Peter Grünenfelder. « L'accès à l'infrastructure de recharge doit devenir plus convivial dans toute la Suisse, la sécurité de l'approvisionnement en électricité doit être renforcée par l'acte modificateur unique et les fortes hausses des prix de l'électricité sur le marché de l'énergie dominé par l'État doivent être combattues par une libéralisation conséquente : la politique doit enfin faire ses devoirs pour que la Suisse puisse s'engager sur la voie d'une mobilité sans CO2 ». Autrement, la Suisse risque de prendre du retard en matière d'électromobilité aussi en comparaison internationale, comme on peut le constater actuellement, dit Peter Grünenfelder.

Seule une forte croissance des hybrides rechargeables de 14,1 % a permis une très légère augmentation la part de marché totale des véhicules à prise. Avec 1'582 voitures de tourisme équipées d'un moteur à essence ou diesel combiné à une propulsion électrique rechargeable sur le réseau électrique et les 2'364 voitures électriques, cette part était de 25,9 % en janvier, soit 0,2 point de pourcentage de plus qu'au début de l'année 2023. Les moteurs hybrides sans prise représentent 30,3 % des mises en circulation (+2,1 %), tandis que les moteurs à essence restent leaders du marché avec 32,6 % (-3,3 %). Les moteurs diesel purs équipent 11,1 % des voitures neuves ; cela correspond à un gain de part de marché remarquable, car rare, de 1,2 point de pourcentage par rapport au même mois de l'année précédente pour les diesels.

 

Les chiffres en détail répertoriés par marques sont disponibles sous www.auto.swiss. Les évaluations d'auto-suisse se basent sur les enquêtes de la Confédération, les données peuvent être provisoires et non finalisées.

Ajouter un commentaire
Quelle est la somme de 5 et 5 ?