Le marché suisse des véhicules utilitaires neufs poursuit sur la voie de la croissance. Entre janvier et avril, les nouvelles immatriculations de véhicules de transport de marchandises et de personnes en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein ont augmenté de 12,4 % pour atteindre 14'774.

 

 

Partager cet article :

Malgré la situation conjoncturelle difficile, le besoin en prestations de transport et en véhicules supplémentaires reste actuellement intact. Une grande partie de la croissance est due aux véhicules de livraison qui, avec 10'634 mises en circulation, affichent une hausse de 15 %. La part des systèmes de propulsion alternatifs augmente également pour les poids lourds: environ un camion neuf sur dix mis en circulation au premier trimestre dispose d'une motorisation électrique ou à gaz.

Les véhicules utilitaires lourds ont atteint 1'607 nouvelles immatriculations au cours des quatre premiers mois de l'année, soit 202 ou 14,4 % de plus qu'à la même période il y a un an. Comme le montrent les analyses d'auto-suisse, la part des systèmes de propulsion alternatifs augmente sensiblement. En effet, 20 de ces nouveaux camions disposent d'un moteur à gaz, et même 133 roulent entièrement à l'électricité, ce qui représente une part de 8,3 %. À titre de comparaison, sur l'ensemble de l'année 2023, les camions électriques représentaient une part de marché de 8,8 % (383 sur 4'369), un chiffre qui devrait être dépassé d'ici fin 2024.

Christoph Wolnik, directeur adjoint d'auto-suisse, commente l'évolution comme suit: «Les camions à propulsion électrique sont un phénomène croissant sur nos routes. L'offre des importateurs est toujours plus demandée par les entreprises de transport, et de plus en plus de clients demandent une logistique zéro émission. Pour que cette croissance réjouissante se poursuive, il est urgent de développer le réseau de recharge rapide disponible pour les camions électriques. C'est ce qu'a montré l'étude d'EBP qu'auto-suisse a présentée en novembre 2023 en tant que partie d'un groupe de projet. L'étude a mis en évidence un besoin à moyen terme de 15 hubs de recharge rapide le long des principaux itinéraires de transport.» auto-suisse est en discussion avec de nombreux partenaires afin de mettre en place un projet pilote le plus rapidement possible, dit Christoph Wolnik.

Les véhicules utilitaires légers (voitures de livraison et tracteurs à sellette légers) ont également connu une demande accrue au cours des quatre premiers mois de l'année 2024. Après 9'248 mises en circulation au premier trimestre 2023, le nombre a augmenté de 15 % pour atteindre 10'634. Les 658 voitures de livraison à propulsion électrique représentent 6,2 % de toutes les nouvelles immatriculations; leur nombre a donc légèrement diminué comparé à 2023 (981).

Le nombre total de véhicules de transport de personnes s'élevait à 2'533 à la fin avril, ce qui correspond à une augmentation de 51 unités ou de 2,1 % par rapport à l'année précédente. Le segment est dominé par les camping-cars, qui représentent à eux seuls 2'227 de ces nouvelles immatriculations et progressent de 5,1 % en comparaison annuelle, leur demande restante élevée même longtemps après la pandémie du COVID.

Si l'on compte également les 77'264 voitures de tourisme neuves, le nombre de véhicules à moteur neufs mis en circulation en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein de janvier à avril 2024 s'élève à 92'038. Cela correspond à une hausse de 1'934 ou de 2,1 % par rapport aux 90'104 nouvelles immatriculations de l'année précédente.

Les chiffres en détail répertoriés par marques sont disponibles sous www.auto.swiss. Les évaluations d'auto-suisse se basent sur les enquêtes de la Confédération, les données peuvent être provisoires et non finalisées.

Ajouter un commentaire
Quelle est la somme de 2 et 4 ?