Designwerk Technologies AG construit une station de recharge d’un nouveau genre, de la classe des mégawatts. Elle doit permettre la recharge rapide de camions électriques en 45 minutes. Le projet de démonstration mené en partenariat vise ainsi à rendre les camions électriques aptes à parcourir de longues distances et à désengorger les réseaux. La base technique est une nouvelle norme de charge pour les véhicules utilitaires lourds.

 

Partager cet article :

L’une des premières stations de recharge mégawatts au monde est actuellement en construction chez Designwerk Technologies AG. Au printemps 2023, cette station de recharge au format conteneur devrait charger pour la première fois des camions électriques. Elle devrait être jusqu’à six fois plus rapide que les stations de recharge traditionnelles à haute puissance de 350 kW. Des batteries de secours intégrées doivent permettre d’éviter les pics de charge. L’objectif des stations de recharge est en outre de soutenir le réseau. Le suivi scientifique de ces développements techniques est opéré par l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) ainsi que par des partenaires industriels renommés. Du côté de la recherche, la Haute école spécialisée bernoise et la Haute école spécialisée de Suisse orientale participent au projet.

Une infrastructure de recharge pour les véhicules utilitaires est indispensable

Le trafic des poids lourds est d’une importance capitale pour la transition énergétique et la réalisation des objectifs climatiques. Environ 6,6 millions de camions circulent sur les routes européennes. Ils transportent 76,7 % de toutes les cargaisons à terre. Par conséquent, il s’agit ici aussi d’augmenter la part des moyens de transport à faibles émissions ou zéro émission. « Les camions à longue distance, les bateaux et les avions ont besoin d’une infrastructure de recharge d’un nouveau genre. Elle se distingue de l’infrastructure pour les voitures électriques et permet de recharger les véhicules utilitaires lourds en peu de temps. Cela contribue à ce que le transport de marchandises zéro émission arrive dans tous les champs d’application », explique Vivien Dettwiler, membre de la direction de Designwerk. Pour que le système soit accepté, il s’aligne sur la nouvelle norme de charge Megawatt Charging System, abrégé MCS. Celle-ci a été lancée au niveau international en juin de cette année.

La sécurité d’approvisionnement comme élément clé du projet

Le fait que les stations de recharge puissantes accaparent les réseaux fait partie intégrante de l’état initial du projet. La démonstration doit donc montrer comment un réseau de recharge à haute performance et la sécurité d’approvisionnement peuvent aller de pair. « Dans nos conteneurs de charge, nous installons des batteries de camions électriques Second Life comme tampon afin de prévenir les pics de charge. Ainsi, il ne suffit pas seulement de développer le réseau : l’accumulateur doit également être en mesure de restituer au réseau l’électricité produite de manière renouvelable », explique Dettwiler. Comme pour la recharge bidirectionnelle, l’électromobilité peut ainsi être utilisée dans le cadre de solutions d’approvisionnement. Le fonctionnement doit être vérifié via des installations de démonstration chez Galliker Transport AG, Käppeli Logistik et Murg Flums Energie.

Ajouter un commentaire
Veuillez calculer 4 plus 6.