Volvo Trucks développe actuellement des camions équipés de moteurs à combustion propulsés à l’hydrogène. Les essais sur route des camions dotés de moteurs à combustion à l’hydrogène commenceront en 2026. Le lancement commercial est quant à lui prévu vers la fin de cette décennie. Pour Volvo, les camions qui fonctionnent à l’hydrogène vert constituent une étape importante vers l'atteinte de son objectif zéro émission nette. Ils permettront également à la marque d'aider sa clientèle à progresser en matière de décarbonation.

 

 

Partager cet article :

Les camions qui délaissent les combustibles fossiles au profit de l’hydrogène vert offrent une opportunité de décarboner le transport. Les camions à l'hydrogène conviendront plus particulièrement aux longues distances, aux régions où l’infrastructure de recharge électrique  est peu développée et lorsque le temps à consacrer à la recharge des batteries est restreint.

Volvo commencera à tester ces camions dotés de moteurs à combustion à hydrogène auprès de ses clients en 2026. Ces modèles seront disponibles sur le marché vers la fin de cette décennie. Des essais sont déjà en cours en laboratoire et en conditions réelles. Les camions à moteur à combustion à hydrogène complèteront l’offre de solutions alternatives de Volvo qui se compose notamment de camions électriques à batteries, de camions électriques à pile à combustible et de camions fonctionnant aux carburants renouvelables, comme le biogaz et le HVO (carburant de synthèse à base d'huile végétale).

« Les camions équipés de moteurs thermiques traditionnels, mais propulsés à l’hydrogène, offriront le même niveau de performances et de fiabilité que nos camions Diesel, mais avec l’avantage d’avoir des émissions de CO2.proches de zéro. Ces modèles viendront compléter notre offre de camions électriques à batteries, déjà sur le marché depuis plusieurs années », déclare Jan Hjelmgren, responsable de la gestion des produits et de la qualité chez Volvo Trucks.

Les camions Volvo équipés de moteurs à combustion à hydrogène vert peuvent générer zéro émission de CO2 lorsqu’ils utilisent du HVO renouvelable comme carburant d’allumage et sont classés « véhicules zéro émission » (ZEV) en vertu des nouvelles normes en vigueur au sein de l'UE sur les émissions de CO2.« Il est évident que plusieurs types de technologies sont nécessaires pour décarboner le transport lourd. En tant que constructeur mondial de camions, nous devons soutenir notre clientèle en offrant une variété de solutions de décarbonation. Nos clients pourront ainsi choisir l'alternative qui leur convient en fonction de leur mission de transport, de l’infrastructure disponible et des prix de l’énergie verte », explique Jan Hjelmgren.Les camions Volvo équipés de moteurs à combustion à hydrogène seront équipés de la technologie HPDI (High Pressure Direct Injection - injection directe à haute pression), qui consiste à injecter une petite quantité de carburant d’allumage haute pression avant l’ajout d’hydrogène afin de permettre l’allumage par compression. Cette technologie présente notamment l'avantage suivant : un rendement énergétique accru, pour une consommation de carburant réduite et une puissance moteur supérieure.Volvo Group a signé un contrat avec Westport Fuel Systems en vue de la création d'une coentreprise ayant recours à la technologie HPDI. Cette coentreprise devrait entrer en activité au cours du deuxième trimestre 2024, après la signature officielle.

 

FAITS

  • Les camions Volvo à hydrogène auront une autonomie d'exploitation comparable à celle de nombreux camions Diesel, selon le type de transport.
  • En raison des faibles émissions de CO2 générées par la combustion de l’hydrogène, ces camions sont classés « véhicules zéro émission » en vertu des nouvelles normes en vigueur au sein de l'UE sur les émissions de CO2.
  • Les moteurs à combustion à hydrogène émettent également de très petites quantités d’oxydes d’azote et de particules.
  • L’hydrogène peut également être utilisé pour alimenter les camions électriques à pile à combustible sur lesquels la production d'électricité est embarquée.
  • Les camions électriques à pile à combustible n’émettent que de la vapeur d'eau et aucune émission d’échappement.
Ajouter un commentaire
Veuillez additionner 6 et 8.