Récemment mis à jour, le Volvo FH équipé de l‘ I-Save a démontré sa classe lors d’un nouveau test indépendant. Ce modèle de pointe à faible consommation de carburant a consommé près de 18 % moins que lors du même test effectué il y a quatre ans.

Partager cet article :

Le test a été réalisé par le magazine allemand indépendant Trucker. Le Volvo FH 460 de 32 tonnes, doté de l‘ I-Save, a été testé sur un trajet de 343 km sur les routes publiques. Ce test s’est déroulé sur différentes autoroutes, des tronçons vallonnés et des routes de campagne.

En comparaison au même test effectué en 2018, avant que Volvo n’introduise le pack d’économie de combustible I-Save, le Volvo Volvo FH 460 testé, doté de I-Save, a atteint une réduction spectaculaire de la consommation combinée de diesel et d’AdBlue de 18 %. Pour ce faire, il n’a consommé en moyenne que 21,48 l/100 km.

« L’impact du nouveau pack I-Save, les nouvelles améliorations du moteur turbocompound, un nouveau logiciel plus intelligent et un système aérodynamique plus sophistiqué se traduisent par une consommation de carburant très efficace. Ce test indépendant est une preuve supplémentaire solide de l’impact important et positif qu’a l’I-Save sur la consommation de carburant », déclare Helena Alsiö, Vice President Powertrain Product Management chez Volvo Trucks.

La faible consommation d’AdBlue prend une importance croissante

Par le passé, le coût de l‘AdBlue ne faisait pas l’objet d’une grande attention. Mais cela a radicalement changé, car les prix de cet additif ont augmenté de plus de 100 % sur de nombreux marchés. Lors du nouveau test, Volvo a également réussi à garder la consommation d‘AdBlue à un faible niveau de 6% de la consommation de diesel.

« La consommation totale de carburant qui comprend à la fois le diesel et l’AdBlue devient de plus en plus importante pour le coût total de l’exploitation du camion. L’une de nos priorités est toujours de maintenir le coût total du carburant aussi bas que possible » poursuit Helena Alsiö.

Des moteurs efficaces – Une clé pour réduire les émissions de CO2

Même si Volvo Trucks s’est fixé pour objectif que la moitié de ses ventes mondiales de camions soient des camions électriques en 2030, le moteur diesel continuera à jouer un rôle important pour les réductions des émissions de CO2. L’amélioration de l’efficacité qui résulte des progrès réalisés sur l’I-Save dans la chaîne cinématique est une contribution importante à la réduction des émissions de CO2. Le moteur turbocompound est également certifié pour fonctionner avec du HVO100, un diesel renouvelable sous forme d’huile végétale hydrogénée qui permet de réduire fortement les émissions de CO2.

Ajouter un commentaire
Veuillez additionner 3 et 2.