En 2021, l’ESA a ficelé un paquet de mesures afin de soutenir les garagistes et les carrossiers en cette période difficile du coronavirus. Avec une nouvelle initiative intitulée « Pour être plus forts – hiver 2022/23 », l’ESA redouble d’efforts et soutient à nouveau la branche.

Partager cet article :

Avant même que toutes les conséquences économiques de la pandémie n’aient été complètement éliminées, la guerre en Ukraine a créé de nouvelles incertitudes et des défis, notamment en ce qui concerne les chaînes d’approvisionnement et l’approvisionnement énergétique. La pénurie d’énergie en Europe a déjà entraîné une hausse des prix et un record d’inflation historique, y compris en Suisse. Cela se fera particulièrement sentir au cours des prochains mois d’hiver et aura un impact sur les coûts d’exploitation et donc sur la réussite de l’entreprise.

« Pour être plus forts – hiver 2022/23 »

En tant que coopérative, l’ESA s’engage en faveur de ses copropriétaires et de ses clients en lançant une initiative en leur faveur. De début novembre à février prochain, les garagistes et carrossiers suisses bénéficient – indépendamment d’autres avantages – d’une ristourne de 3% sur l’ensemble de leur chiffre d’affaires en biens de consommation. Il s’agit par exemple des pneus, des pièces de service et d’usure, des liquides, des piles et des consommables. En outre, l’ESA offre à ses clients des possibilités de financement élargies pour les investissements et un leasing zéro pour cent pour tous les biens d’investissement à partir d’un montant de CHF 5000.–. Cela vaut vraiment la peine, comme l’explique Giorgio Feitknecht, CEO : « Pendant quatre mois, nos clientes et clients peuvent combiner différents modèles de financement et de remboursement pour épargner leurs liquidités ».

Les réserves constituées reviennent à la branche

L’ESA doit son succès à ses clients fidèles et de longue date. « Nous utilisons désormais les réserves constituées pour amortir les surcoûts d’énergie et la hausse des prix dans les garages et carrosseries », explique Giorgio Feitknecht. L’idée maîtresse de l’initiative est donc simple et claire : l’ESA vend à ses clients une grande partie de ses produits pendant les mois d’hiver à des conditions spéciales. L’argent que le client économise grâce aux conditions généreuses est disponible pour couvrir les coûts supplémentaires liés à l’augmentation des coûts énergétiques et à l’inflation générale. « Avec cette initiative, nous montrons une fois de plus que nous prenons au sérieux notre mission de coopérative », déclare Giorgio Feitknecht.

Ajouter un commentaire
Veuillez additionner 5 et 6.